"Le Journalisme d'intuition"



             Les scoops des Journalistes d'intuition

Accueil > Les prédictions enregistrées > 2016 > 10 / 2016 > Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains"

Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains"

lundi 3 octobre 2016 -  20:14, par Nadynela

- Dépêche de Nadynela
- Enregistrée le 03 octobre 2016
- Source : Flashes
- Déliai / Saison : (Ressenti très fort) Court terme



Je vois Alain JUPPE élu aux primaires du parti "LES REPUBLICAINS" en 2016.

Il ne remportera pas les présidentielles de 2017.

Ce sera Emmanuel MACRON qui sera élu président avec plus de 60% des voix, il sera face à Marine LE PEN au deuxième tour.

P.-S.

Déjà enregistré sur Emmanuel MACRON ==> http://www.lejournaldedemain.com/spip.php?article1408




Notez votre intérêt pour cette dépêche
3 votes


- , Note
- , Note
- , Note


Messages

  • Très intéressant ! Merci Nadymela !

    De mon côté, je ne vois rien pour le moment de clair pour les primaires.
    Pour les présidentielles, je vois émerger une personnalité qui serait un mélange de Le Maire et de Fillon, et poussé par F. Bayrou. Pour Macron, je suis sceptique, non pas en termes de sondage ou de jeu politique, mais en terme de vision. Et, pour le slogan/non du mouvement politique "en marche", ça ne colle pas. Je m’intéresse ces jours-ci à Valls et Montebourg.

  • Vous avez raison. C’est bien Juppé pour la primaire. Je m’étais planté dans mes calculs. Mais maintenant j’ai les bonnes dates.

  • Merci, pjmj,
    Chaque fois que je me concentre, je vois MACRON président, ce sera une surprise car les sondages ne le donneront pas gagnant. Il devra sa réussite à sa personnalité, et au besoin de changement des français plutôt qu’à son programme.

  • Je pense que ni Juppé, ni Macron ne seront élues président.
    Le second tour opposera des personnes dont les initiales sont supérieures à deux lettres. C’est en tout cas ce que je vois. MLP, JLM, NDA, PDV,...

  • Certains prédisent un retour de DSK comme candidat pour les présidentielles 2017.
    Qu’en pense suberboopsreturns qui voit s’opposer deux candidats avec trois initiales au second tour ?
    Et ce retour ne pourrait-il pas être induit par une grave crise financière que nombre d’experts prédisent comme imminente ? DSK étant alors vu comme un "sauveur" compte tenu de ses compétences en économie ?

  • Depuis une certaine affaire au Sofitel de New York, DSK est encore plus mort politiquement que la Clinton. Si superboopsreturns s’est donné la peine de citer quatre politiques français à trois initiales, tous les quatre souverainistes, en évitant justement l’ex-meilleur économiste du monde, il me semble que c’est assez clair. En 2017, la gauche dite de gouvernement est condamnée électoralement, vous ne la sauverez pas en invoquant les zombies.
    Sinon, comme candidat à trois initiales, il y a aussi JFP...

  • Je ne vois pas Juppé élu à la présidence en 2017 .Si même il est gagnant des primaires , ce qui n’est qu’à peine certain , quelque chose clochera dans sa campagne .Ou il y aura des peaux de banane glissées ici et là ( Sarkozy ) ou /et cette campagne électorale n’imprimera pas ceci dû en partie à un manque de charisme dans lequel le facteur generationnel jouera .En un mot je ne le vois pas .

  • Bravo, FERDU, pour avoir vu la défaite d’HILLARY.
    Il va y avoir des coups bas pour ces primaires de droite, ce sera très serré. En tout cas, si c’est JUPPE qui l’emporte, c’est ce que j’ai vu, il ne sera pas élu président. Pour moi c’est la fin de la droite et de la gauche traditionnelles. Les français veulent surtout du changement, mes visions depuis longtemps me montrent MACRON élu président.

  • Bonjour, Nadynela.
    Comme l’affaire du Prisunic vient opportunément de le rappeler, Juppé est un homme du passé avec un gros passif (copyright Mitterrand en 1981). Donc, non seulement, il ne l’emportera pas en 2017 mais je ne le sens même pas candidat.
    Pour Macron, un écran de fumée médiatique le fait monter artificiellement mais son aura pâlira bien vite et il n’aura réussi au final qu’à priver définitivement le candidat de la gauche d’un second tour, un peu comme Taubira l’avait fait pour Jospin en 2002. Radicale (Mélenchon), socio-libérale (Hollande), libérale-sociale (Valls, Macron), la gauche sortira laminée des élections de l’an prochain.

  • Nadymela. "Il va y avoir des coups bas pour ces primaires de droite", oui, et après les primaires encore. "Ce sera très serré". Sûrement pour la deuxième place !
    Mon scénario est le suivant, ce n’est pas un vision, mais c’est un raisonnement qui peut expliquer pourquoi je vois plutôt Fillon à l’élection présidentielle. Vous voyez Juppé gagner la primaire, et moi, je vois des chiffres confortant Juppé pour la primaire, mais ces chiffres que je vois sont dans l’optique d’un duel avec Sarkosy. Fillon remonte et pourrait passer devant Sarkosy et ensuite gagner au second tour de la primaire, avant de gagner la présidentielle....

  • Mais n’enterrez pas Juppé trop vite (par exemple LB !).

  • Bonsoir à vous deux, pjmj et nadynela.
    Alors, sur ce coup, et j’ai du mérite, parce qu’aucun des deux n’est mon favori et qu’ils sont aussi susceptibles de soulever l’enthousiasme qu’un corbillard remontant l’allée du cimetière, je rejoins plutôt nadynela, son hypothèse me paraissant se concrétiser chaque jour un peu plus.
    Juppé aurait eu sa chance en 2002, dans un remake de la candidature Chirac en 1981 contre Giscard qui l’avait obligé à démissionner en 1976, voire en 2007, sa pondération lui offrant la stature d’un Barre contre Sarkozy, mais en 2017, avec un courant identitaire mondialement porteur, sa posture inclusive est sans doute la pire qu’il pouvait adopter. Non, Juppé, cher pjmj, est une Clinton en puissance, même tendresse des sondeurs, même destin joué d’avance.

  • Pardon, pjmj, je me réveille et je n’avais pas vu que les deux posts du jour étaient de vous !
    Je m’humilie, c’est ma très grande faute !
    Donc, oui, votre hypothèse Fillon est très juste, elle va dans le sens des événements, reste la possibilité d’un sursaut juppéiste, auquel je ne crois pas.
    Pour Sarkozy, j’ai bien peur que sa seule satisfaction soit d’avoir éliminé Juppé au premier tour, au second, les électeurs déçus du maire de Bordeaux et tous les anti-sarkozystes de droite (et de gauche !) se feront un plaisir de voter Fillon pour l’abattre (et un débat Fillon - Sarkozy d’entre deux tours, avec leur passé commun et leur détestation mutuelle, serait croquignolet).

  • Bonjour à tous. J’ai un gros flash favorable pour François Fillon. Je sentais sa remontée spectaculaire depuis des mois déjà et j’ose aller encore plus loin à présent avec ce flash en disant ce que je ressens, à mon humble avis il a toutes ses chances pour être notre futur Président face à Marine Le Pen.

  • Merci de votre ressenti, Matthieu, votre flash vient renforcer nos déductions.
    Deux Présidents successifs prénommés François, purée, mes parents ne m’ont pas choisi le bon prénom...
    Mais, du coup, que devient l’hypothèse de superboopsreturns sur deux candidats à trois initiales au second tour ? Il n’y aurait plus que MLP...

  • Bonsoir à tous , en ce qui concerne les 3 initiales moi je pense que Jean Luc Mélanchon peut très bien surprendre ...à voir !

  • Oui, je pense aussi que JLM fera un bon score, plus de 10% quoi, mais ça sera "stérile"... Je ne serais pas surpris de voir NDA (Nicolas Dupont Aignan) réaliser un score bien meilleur que celui actuellement promis par les sondages qui plafonne à 3-5%, pourquoi pas autour de 8-10% en récupérant l’électorat passé de Philippe de Villiers ?.. De toutes manières, cette élection risque fort de s’inscrire dans la continuité de ce qui se passe un peu partout dans le monde, avec le triomphe des valeurs conservatrices, souverainistes, transgressives. Voilà pourquoi Le Pen, Fillon et Dupont-Aignan me paraissent pouvoir viser haut à Droite et, à Gauche cette fois, Mélenchon et Montebourg s’inscrivent dans cette même perspective... Je pense que Montebourg fera un bon score mais insuffisant pour accéder au 2nd Tour, l’émiettement des voix de Gauche risque de faire mal à ce niveau. Attention au risque terroriste qui est toujours aussi présent, qui le sera durant la campagne et qui pourrait avoir de lourds impacts sur le scrutin.

  • je ne sais si ce sera JUPPE mais je peux DIRE déjà que ce sera pas SARKOZY
    SARKOZY va disparaitre dès dimanche soir.
    un voyant avait prévu en avril 2016/ JE lui avais déjà dit : il ne sera jamais président SARKOZY.

    Je viens de mettre une depeche : c est MARINE LE PEN ELUE et facilement.

    c est pas que je vois le vote : je vois les fetes.....après et c’est bien des fetes du Front National.....
    a vrai dire, j’ai tellement cette certitude que je m’intéresse guere aux autres meme si MACRON dit des choses très bien.

  • Pour Sarkozy, nous sommes d’accord, son heure est passée.
    Personnellement, je vois Fillon en campagne jusqu’en mai,
    donc candidat de la droite et passant le premier tour du 23 avril.
    Après, c’est de la logique, il devrait battre MLP en finale mais, comme le dit Matthieu, les événements internationaux peuvent changer la donne, ce sera quand même au finish, je pense, et pas facilement, que MLP serait élue si cela devait se produire. Par contre, la France du 8 Mai 2017 serait en ébullition...

  • Bonsoir Cathie et Laurent. Je vous rejoins sur Sarkozy, ça semble terminé. Je vois Juppé et Fillon se qualifier dimanche avec une victoire de 2nd Tour de Fillon. En revanche, je ne vois pas Fillon perdre l’an prochain face à Le Pen. Dans mes Tirages, Fillon c’est 4 AS d’un côté, le Chariot et le Monde de l’autre, il a tous les atouts en mains pour s’imposer. Il a le profil que le pays recherche à l’instant "t". OUI, le pays sera en ébullition comme l’explique bien Cathie et on n’est pas à l’abri de modifications de calendrier pour ce scrutin...

  • Bonsoir Matthieu, je vois que vous procédez par tirages de lames de tarots, c’est bien ça ? Cathie semble plus se baser sur des flashes et j’attends avec impatience ses dernières dépêches.
    Par contre, je vous rejoins sur la probabilité
    d’un Fillon vainqueur, disons 80% contre 20% à MLP.
    Sauf traversée d’une période de chaos consécutive à une vague d’attentats sanglants voire pire, auquel cas les pourcentages se resserreraient autour
    de 50% pour chacun des deux finalistes.
    On en saura déjà plus dimanche soir.
    Cordiales salutations à vous deux.

  • Je procède par tirages de cartes (Tarots de Marseille - Oracle Belline - Oracle Gé et-ou "simple" jeu de carte) lorsque je souhaite essayer de "vérifier" un ressenti que j’ai par flash ou par intuition. Le ressenti très favorable sur Fillon, je l’avais depuis le printemps dernier comme je l’avais exprimé sur un autre site et je ressentais que sa progression "qui marquerait fortement les esprits" serait pour l’automne. C’est une progression spectaculaire si on se fie aux sondages qui l’ont pendant des mois et des mois "enlisé" autour de 10% seulement... Il est le grand vainqueur du débat d’hier soir, ça CONFIRME son évolution très positive des 3 dernières semaines on va dire. Reste à finaliser ça en termes de votes.

  • Je suis un peu déçu de ce que j’annonce.... Ce devrait être Juppé > Sarkosy > Fillon ce soir, d’après ce que j’ai "vu" en regardant les photos des votants... Ne considérant pas l’information vraiment importante, je n’en fais pas une dépêche, et surtout j’espère m’être trompé.

  • Depuis des décennies, le dernier président nous fait toujours regretter le précédent. Seul Juppé est en capacité de nous faire regretter Hollande, donc il serait logique qu’il arrive en tête. Ceci dit, je pressens qu’il ne sera pas notre futur président.

  • Je n’ai plus de convictions depuis des années... Je me fie uniquement à ce que je vois et ressens !

  • Ce qui est vraiment étonnant, c’est que personne ne relève l’incohérence de cette forme de désignation de candidat : qui vote ? Comment le corps électoral de cette consultation est-il constitué ? Ces seules questions suffisent à retirer à cette désignation de candidat toute forme de légitimité quelconque, et ce, quelque soit le nombre de gens qui y participe. In fine, le peuple n’a plus à dire quel candidat il préfère, un comble.

  • En restant dans la logique sortie des urnes, ce soir, il est impossible que Juppé soit désigné candidat de la droite aux prochaines élections, Juppé n"aura jamais le report suffisant de voix pour contrebattre Fillon. Je pense ce soir qu’une partie des voyants suivent les sondages et les journalistes plutôt que leur intuition, ce qui se comprend, mais ce qui n’est pas judicieux, en fait.

  • Mon commentaire d’hier était bien sûr une provocation et reflétait ce que les gens craignaient : à savoir malgré la percée de Fillon, un ordre d’arrivée conforme aux sondages. Donc les derniers sondages ont vu juste ! Et bravo aux contributeurs qui ont "vu" Fillon, que mes calculs ne voyaient pas, mais on est encore qu’au premier tour.
    J’ai été frappé du ralliement rapide de Bruno Lemaire à Fillon, et j’en reviens à mon ressenti des mois précédents (je n’ai pas envoyé de dépêche, et cette année je ne le ferai pas) : un futur président au profil (programme ou même pourquoi pas un tandem) alliant Fillon et Lemaire (futur premier ministre en cas d’élection de Fillon ?).
    La question qui suit, si je m’en réfère à ce que je disais ("poussé par François Bayrou"), que peut bien signifier le "poussé". Dans une optique écriture automatique, tout est possible. Y aura-il un soutien de Bayrou ? ou bien ce dernier se sentira-t-il "poussé" à se présenter ? Ou bien ce "poussé" doit-il être lié à la présence de Bayrou dans la campagne, qui aura re-poussé les électeurs loin de Juppé ?
    Mais je garde en tête un autre commentaire à LB, gardez-vous d’enterrer Juppé, et maintenant j’ajoute, gardez-vous d’enterrer F. Hollande... Fillon est l’homme fort de la nuit, mais que va-t-il se passer la semaine prochaine ? Une violente correction ? et, avec un Fillon, Macron ou Bayrou peuvent s’envoler, ou Hollande reprendre des couleurs... Certaines de ces expressions sont à interpréter dans le cadre d’un travail d’écriture automatique.
    Mes incohérences sont néanmoins telles que je comprendrais que le site décide de bannir mes posts et autres commentaires, car effectivement on peut très bien estimer que je dis tout et son contraire....
    Un mot enfin pour saluer l’atmosphère chaleureuse qui règne sur ce site cette année. L’atmosphère était nettement moins agréable en 2011-2012 !

  • PJMJ, vous ne donnez que votre avis, en quoi peut-on réprouver un avis, surtout s’il est éclairé ? Pour ma part, ce matin, j’estime que les électeurs de gauche vont se précipiter pour voter pour celui qui les dérange le moins... Ce n’était pas prévu par Hollande, Fillon en capacité d’emporter la primaire et donc les présidentielles... Je le répète, des élections dont le corps électoral n’est pas maitrisé, ce ne sont pas des élections, c’est juste une parodie, rien d’autre.

  • Je suis bien d’accord avec vous... à la fois sur l’aspect institutionnel (des élections dont le corps électoral n’est pas maitrisé, ce ne sont pas des élections, c’est juste une parodie, rien d’autre) et sur ce que j’ai appelé une correction violente et que vous exprimez autrement (Pour ma part, ce matin, j’estime que les électeurs de gauche vont se précipiter pour voter pour celui qui les dérange le moins... ).
    Cela dit, il y a
    1.les visions, de la divination (irrationnel total ?), parfois l’écriture automatique
    2. les calculs astrologiques et numérologiques
    3. le flair (l’intuition) et
    4. l’analyse (rationnelle)...
    Les contributeurs, courtois et chaleureux pour le moment (touchons du bois), sont un peu dans les quatre. En ce qui me concerne, plus j’analyse et interprète, plus je brouille l’aspect divination, sans doute parce que nous sommes trop influencés par les journalistes et les sondages...

  • Bonjour à tous et bravo aux commentateurs audacieux, quelquefois à leur propre détriment, mais leurs prises de risque les honorent.
    Pjmj, restez avec nous ! Matthieu, bravo pour votre vision de la victoire de Fillon hier. Cathie, vous aviez vu juste vous aussi, j’attends toujours votre mail, des gens veulent vous contacter.
    Voilà comment je vois la suite des choses, certains voyaient Fillon faiseur de roi le 27, contre toute attente, c’est Sarkozy qui a hérité de ce rôle. Son ralliement et celui de Le Maire prémunissent Fillon contre tout retour de Juppé, même aidé par des électeurs de gauche et un vote musulman plus important.
    Considérons-le comme le candidat officiel de la droite.
    Seulement, son élection libère un espace au centre que Macron et Hollande, qui se représentera (sans parler d’une candidature revancharde de Bayrou, fan de Juppé) vont vouloir occuper. Ce qui nous donne 4 candidats potentiels sur une frange de l’électorat qui va de la gauche molle à la droite de la droite, certes majoritaire, mais pas extensible à l’infini. Et donc, du jeu pour une candidature Mélenchon.
    Si on prend pour acquise la présence de MLP au second tour, la place en face sera chèrement disputée. Je ne serais donc pas aussi catégorique que Cathie, qui voit MLP élue, ou Matthieu, qui soutient Fillon, voire Nadynela, qui voit Macron. C’est le moment d’interroger vos cartes et de faire preuve d’intuition !

  • Bonjour, au vu des prédictions que j’ai pu lire ces derniers temps, je me demande si nous n’allons pas arriver à un second tour du type Marine Le Pen - Jean-Luc Mélenchon. Bref, un programme collectiviste contre un autre programme collectiviste... cela correspondrait bien à ce qu’ont vu, depuis vingt ans, de nombreux voyants, dont Maud Kristen : une période de très grande misère nous attend, dans ce pays . Pour être clair, ce que tout le monde appelle libéralisme n’en est pas, il s’agit ou de capitalisme de connivence, ou d’affairisme (et de copinage). Du libéralisme, il n’y en a pas eu du tout en France depuis des décennies, de très longues décennies. Mais nous devrons boire le calice jusqu’à la lie pour que le peuple le comprenne. Avant la fin du règne d’Obama, le 20 janvier, nous aurons une grosse surprise, Obama n’étant pas du genre à laisser Trump s’installer normalement à son poste..

  • Bonjour à tous. J’ai refais un tirage en Oracle de Belline sur François Fillon, par rapport à la Présidentielle cette fois, pas la Primaire de Droite/Centre. J’obtiens "la découverte" (ce qui peut laisser penser que cet homme va être perçu d’une autre manière qu’on l’a toujours vu, il pourrait d’une certaine manière "fendre l’armure" quoi), "la beauté" (ce qui suggère l’épanouissement, la joie, la réalisation des souhaits), "les passions" (ce qui fait clairement écho à un fort engouement autour de sa personne), "les ennemis" (ce qui annonce sans surprises des débats houleux concernant son projet, des peaux de bananes de tous bords politiques) ET EN ULTIME CARTE DE SYNTHESE "l’étoile de la femme" (ce qui suggère à mon sens 2 significations possibles (voire complémentaires) : soit qu’une femme très proche de lui (son épouse ?) jouera un rôle essentiel dans sa victoire, soit qu’il sera face à Marine Le Pen et que cette adversaire là (femme) lui "offrira" la victoire. En tout état de cause, le tirage indique que sa réussite est très étroitement liée à une femme (soit par atout de son côté, soit par opposition). Voilà donc perso je ne bouge pas sur ce que je vois, Fillon Président face à Le Pen.

  • Bonjour, Jacques et Matthieu.
    Merci pour vos ressentis.
    Jacques, ne craignez pas trop l’hypothèse d’un Jean-Luc Mélenchon au second tour, elle est tout de même parfaitement improbable. Qu’une vague de misère générale déferle sur la France dans les années à venir serait la conséquence d’événements extérieurs cataclysmiques, pas de l’élection d’un politique, aussi collectiviste soit-il. Je vous accorde que l’économie française se complaît depuis longtemps dans un socialisme d’État qui n’ose pas dire son nom, héritage de l’époque des Plans et des entreprises publiques qui portaient tout un secteur de pointe (nucléaire, TGV, Airbus, Concorde, Ariane,...), héritage sur lequel nous vivons encore, mais la France n’était pas alors dans un environnement globalisé, ne croulait pas sous sa dette et possédait des hommes d’État...
    Je pense que le premier défi de Fillon serait de nous mettre en face des réalités économiques en faisant entrer la France dans une ère de libéralisme plus agressif, quitte à rogner un peu beaucoup dans les dépenses sociales.
    Par contre, je vous rejoins sur la possibilité d’un false flag ou attaque sous faux drapeau ourdie par les manipulateurs de nos destins avant le 20 janvier prochain, un truc tellement énorme que le processus constitutionnel normal américain devrait être suspendu et donc Trump mis sur la touche, ce qui serait alors le cadet de nos soucis. Oui, avant le 20 janvier car après, ce sera plus difficile d’enrayer la dynamique identitaire, partout à l’oeuvre, on l’a vu encore hier (et Fillon est un ami de Poutine).
    Matthieu, merci d’avoir ainsi détaillé votre méthode de tirage. Je vois que vous considérez comme acquise la désignation de Fillon comme candidat de la droite dimanche prochain. Je vous rejoins là-dessus. À propos, j’ai vu circuler sur le Net une pétition demandant à Sarkozy de se présenter en candidat libre, il y a de vrais inconsolables...
    Concernant vos cartes, rien à ajouter, vous avez très bien perçu Fillon le timide, le besogneux, le taiseux qui ose et franchit le Rubicon. Il est évident que la France va énormément s’intéresser à lui, à sa carrière, à ses goûts et découvrir le soutien fantastique qu’il puise parmi les siens, au premier rang desquels se trouve bien sûr son épouse Pénélope, qui est bien digne de son illustre homonyme. Il est troublant de constater le parallèle entre Fillon destiné à affronter MLP au second tour et Trump opposé lui aussi à une adversaire, c’est l’influence de Mars contre celle de Vénus et
    les temps sont à la remobilisation des peuples. Je sais qu’on ne voit pas spontanément Fillon en chef de guerre mais là aussi, il va devoir se révéler...
    Rendez-vous dimanche soir pour éprouver la qualité de vos ressentis mais je suis comme vous, je ne vois pas Fillon perdre. Bien cordialement à vous deux.

  • Tout les pronostics donnent maintenant Fillon favori. Si j’en suis la logique des faits récents, ce ne sera donc pas lui notre futur président...

  • Je reviens sur ce que je viens d’énoncer : il arrive ces derniers temps tout le contraire de ce que la caste médiatique veut, et tout le contraire de ce que veut le "camp du bien" autoproclamé. En ce sens, Fillon a effectivement ses chances.

  • Jacques, le favori du système médiatique, de la bien-pensance et des politiques en place, le fameux camp du bien auto-proclamé, celui qui veut contraindre les peuples à se dissoudre dans le magma globaliste avec le sourire, c’est toujours Juppé. L’outsider, c’est encore Fillon et oui, chez nous comme ailleurs, être dans la peau du produit vanté par le système, c’est constituer une cible à abattre, de nos jours.

  • Juppé est le favori du camp d’en face, pas de son camp, Laurent.
    Fillon a rallié les gens de son camp, et pas Juppé...
    Ceci dit, j’ai encore des échos ce soir sur le futur échec de Fillon aux présidentielles, et la réussite de Marine...

  • La France est à droite, Jacques, Fillon aussi, et Marine a un programme de gauche. Concluez. Pour moi, c’est toujours Fillon élu le 7 mai 2017.

  • Il n’y a rien à conclure, Laurent. Une majorité de droite peut parfaitement porter au pouvoir un personnage ultra-dirigiste avec un programme digne des communistes, pour peu qu’il tienne un langage qui plait. Pour ma part, j’estime que le pays est au bord de l’implosion, et qu’un éventuel gros attentat peut générer de graves troubles inter-communautaires, pour rester dans l’euphémisme. Si alors quelqu’un s’avance sur la scène en rejouant Pétain en juin 1940, soyez certain que la majorité la suivra... La même chose peut se produire si le système financier saute. Gardez à l’esprit que les grands-parents de ceux qui sont censés payer vos prestations ne sont pas encore nés...

  • Bonsoir, j’ai de la peine à vous suivre, Jacques. C’est sans doute dû à l’heure tardive mais la référence à Pétain et juin 1940 me semble hors de propos. Le pays était alors défait militairement et Pétain un pantin prestigieux élu par une Assemblée en proie à la panique et composée pour une bonne part de députés de gauche, soit dit en passant. Le peuple français n’a pas été consulté, et pour cause, il errait sur les routes. J’ai beau chercher l’analogie avec 2016, je ne vois pas. Je ne nie pas que la France d’aujourd’hui soit en proie aux plus graves périls mais pour que le besoin d’un sauveur se fasse sentir, il manque encore la faillite économique totale avec suppression des prestations sociales et l’écroulement du régime suite à une révolution intérieure ou à une invasion extérieure (le gros attentat dont vous parlez pouvant être récupéré politiquement, selon la méthode éprouvée du "Je suis Charlie"). Là, nous parlons encore d’une élection normale dans un pays qui veut se croire en paix, même si ce n’est pas le cas. Dans ce contexte, Fillon tient un langage qui plaît à la majorité des électeurs de droite, libéraux économiquement et conservateurs sociétalement. Juppé étant repéré comme un sous-marin étatiste et libertaire, il est condamné à perdre. Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de soirée, ainsi qu’à tous nos amis contributeurs dont j’espère lire les analyses passionnées toute cette semaine.

  • Bravo à tous ces commentaires et analyses. Les commentateurs ont leurs références et font des efforts pour faire des analyses... Et en plus l’atmosphère est courtoise, même s’il y a ponctuellement des incompréhensions.
    A la même époque, en 2011, beaucoup avaient déjà "vu" clairement Hollande président. Je vois que, pour l’heure, peu de voyants ou d’astrologues nous font part de leur (pré)-science. J’en reste à ma vision très trouble d’un président combinant les profils de Fillon et Le Maire, et je constate que Bayrou (n’allez surtout pas en déduire que je suis l’un de ses fans !) commence à se manifester, en disant qu’il n’est pas vraiment d’accord avec le programme de Fillon...
    L’élection est encore loin, mais, pour l’heure, encore bien peu de voyance sur ces élections !

  • En premier lieu, merci au webmaster pour sa compréhension, et il supporte ma présence, c’est méritoire ! Encore merci à lui. Merci à tous ceux qui ont la courtoisie de me lire. Sachez tous qu’il m’est très facile de jouer avec les mots, et je peux facilement dérouter et vous perdre dans mes raisonnements, et ce n’est en aucun cas le but.

    Laurent, l’état psychologique d’un peuple n’est pas forcément corrélé avec l’apparence qu’il donne. Matériellement, nous étions fortement plus bousculés en 1940, mais les choses étaient claires, et tout le monde comprenant le sens des événements. Depuis 1945, les mentalités, les progrès de la vie matérielle ont brouillé les codes et usages, et nous ne sommes plus reliés, en grande majorité, à notre être profond.

    Nous vivons souvent en parfaits ego-centrés : "moi, mes besoins, mes envies mes lubies" Je ne dis pas que ça n’existait pas à l’époque, mais maintenant, c’est bien plus marqué. Nous sommes infiniment plus fragiles que voici un siècle, parce bien plus déconnecté de nous-mêmes.
    Et nombreux sont ceux qui ne pourront supporter un retour au réel avec perte des repères et illusions dans lesquels ils vivent.

    Il faut revenir aux principes de base.

    Ici, nous parlons de clairvoyance. En dehors des adeptes accomplis, qui eux, ont une vision claire de l’avenir, mais qui ont appris à se taire, nous n’avons accès qu’à de rares personnes qui ont parfois un entraperçu de l’avenir. Le vrai problème, c’est que leurs visions sont comme des extraits de films découpés sans logique et qu’il est difficile de reconstituer un film avec un extrait de quelques secondes.

    La seule chose que peut faire un voyant, c’est de retranscrire le plus fidèlement possible sa vision, avec un maximum de détails, sans aucune interprétation, sans y projeter ses propres conceptions, envies, besoins ou manques. Une fois la transcription effectuée, bien sûr, le voyant pourra à loisir gloser sur celle-ci.

    Il importe de comprendre que le seul être pour lequel vous pouvez quelque chose, cher lecteur, c’est vous, et vous-même seulement...

    Remontez de deux lignes, et relisez, s’il vous plait !

    Parler de l’avenir c’est bien, le votre, vous avez à le construire, à vous y projeter, d’abord mentalement, ensuite à vous y investir, complétement, vraiment complétement. Vous verrez alors que tout le reste est littérature. Nous pouvons ajouter développement sur développement aux thèmes abordés ici, et Laurent a l’intellect qu’il faut pour cela, mais en vérité, je crois que nous nous perdons, chemin faisant.

    Quand je parle de Pétain, j’utilise une image, destinée à parler aux tripes (au cœur, accessoirement) parce que celui-ci a incarné à un moment la planche de salut pour les gens. La même chose peut se reproduire, avec tout homme ou femme se présentant devant le peuple.

    Les gens sont prêts à se jeter dans n’importe quelle folie, sans appréhender le programme réel du politicien qui sera choisi. S’il est de bonne volonté, et porté par un minimum de sagesse, le bien s’ensuivra, sinon, les difficultés s’enchaineront.

    La sagesse n’est pas dans les cœurs de nos contemporains, parce sur le sentier qui mène à cette sagesse, on s’aperçoit très vite qu’il n’est pas possible de forcer notre prochain à être bon, altruiste, généreux et relié à d’autres. Nous ne pouvons que lui montrer la direction, et c’est déjà bien lorsqu’il daigne regarder vers celle-ci.

    Il importe de respecter le choix de chacun, sa volonté, et c’est bien ce que notre monde à oublié. Nos politiciens multiplient à l’infini les lois, les règles, les barrières, les obligations et les interdictions, en pensant qu’il peut ainsi changer la nature humaine et la société.
    Peine perdue, quand on spolie un riche, on en fait pas un être généreux, mais un être aigri, rancunier, qui ne comprend pas pourquoi on lui vole le fruit de son travail, ou l’héritage de ses anciens. Quand on donne des allocations à un pauvre, on en fait pas un être empli de reconnaissance et porté par l’idée de rendre à la société tous ses bienfaits, non, on en fait encore une fois un être aigri et rancunier, considérant qu’il est normal que le monde lui rende ce qu’il n’a jamais eu...

    La vérité est que les gens réellement humains que nous côtoyons, et Dieu sait qu’il y en a, sont ceux qui ont connu des épreuves, qui ont souffert, qui ont compris que l’important dans ce monde n’est pas ce que nous possédons, mais ce qui nous relie.

    Nous sommes à une période charnière de l’histoire humaine, et quelque part, nous pouvons considérer que toutes nos difficultés, nombreuses et variées au niveau global, sont une crise de croissance et de conscience.
    Pour ma part, je pense que nous allons vers des conflits, vers de nombreuses destructions, mais que ce sont aussi des instruments que la Divine Providence laisse agir pour permettre à l’être humain d’évoluer, et prendre la mesure des choses et de lui-même. Ceci dit, je ne serais pas fâché de me tromper complétement, je n’ai qu’un avis, c’est tout.

  • Jacques, merci de vos analyses...
    "En premier lieu, merci au webmaster pour sa compréhension, et il supporte ma présence, c’est méritoire ! Encore merci à lui. Merci à tous ceux qui ont la courtoisie de me lire. Sachez tous qu’il m’est très facile de jouer avec les mots, et je peux facilement dérouter et vous perdre dans mes raisonnements, et ce n’est en aucun cas le but."
    C’est amusant ! J’aurais presque dit la même chose mot pour mot !

  • Mon tirage ce matin donne JUPPE vainqueur dimanche. On peut penser en effet qu’une majorité des électeurs n’avaient qu’un but : éliminer N.Sarkosy au 1er tour. Stratégiquement il fallait donc voter Fillon. Depuis hier le detail du programme des 2 candidats est mis en avant. Celui de Fillon ne plaît pas à tout le monde. Les électeuRS vont donc se tourner vers Juppe favori des sondages depuis 2 ans. Mon tirage confirme mon analyse : JUPPE grand vainqueur avec surprise de tous les anlystes politiques.

  • Les miens aussi Leds pour la primaire.... Mais pour la présidentielle je vois plutôt Fillon... Bizarre. Du coup, je suis perplexe et publie tout et son contraire

  • Tirages et autres calculs... Et en plus c’est ce que disait Nadymela, qui est quelqu’un de très fiable.

  • [Message supprimé, désolé Jacques : La compréhension du webmaster a atteint pour celui-ci ses limites]

  • Je comprends, webmaster. Pour ma part, je crois qu’il peut se produire des choses historiques dans les semaines et mois qui viennent. Pour synthétiser le fond de ma pensée, moi qui m’intéresse aux prédictions depuis 1977, je dirai que les vraies échéances sont au terme des 2000 années qui suivent la mort du Christ, et non pas les 2000 années qui suivent sa naissance. Donc, à parti de la fin de la décennie 2020 (puisque le Christ est né vers l’an -7 de notre calendrier, et est mort aux environs de l’an 27 de notre ère, ne cherchez pas, l’an zéro n’existant pas, cela fait bien 33 ans !) s’instaurera une ère de paix et progrès prodigieuse, qui durera de nombreuses générations. Ceci dit, à priori, il y aura beaucoup à reconstruire, au départ.

  • Bonjour.

    Je viens de m’inscrire sur le site. J’utilise le tarot de Marseille la plupart du temps. Voici ce que je perçois :
    Alain Juppé est accompli dans sa carrière mais il cherche un accomplissement suprême (ça ne surprendra personne). Il a la solidité nécessaire pour exercer un poste à très haute responsabilité. C’est quelqu’un de confiant et qui crois vraiment pouvoir gagner dimanche, en dépit des sondages. Il croit en la notoriété qui l’a accompagnée jusqu’ici. Pour autant, ses espoirs vont être réduits à néant ce dimanche, ce qui va le pousser dans ses retranchements. Je ne le vois pas rester au devant de la scène politique nationale après cela. Il risque de se renfermer et de ne plus se montrer souvent à l’issue de cette primaire, se concentrant plutôt sur les affaires locales.
    François Fillon est un homme qui n’a jamais trop su où et à quel moment se positionner. Comme François Hollande, il ne doit son succès qu’à la détestation suscitée par Nicolas Sarkozy chez certains Français. Cependant, il est de nature hésitante dans sa stratégie mais intangible dans ses idées. Il est plus vulnérable à ses passions qu’Alain Juppé, lequel serait plus sage et plus "froid", mais aussi paradoxalement plus souple et plus ouvert. Ouvert, Fillon ne l’est pas. Sa victoire de dimanche sera nette, alors qu’il en doute toujours lui même, étant prudent de nature. Cette victoire va lui donner une grande légitimité et du pouvoir par la suite. Au sein de son parti sans doute, car il est trop tôt pour dire s’il sera élu en 2017. Après les primaires, il sera néanmoins confronté à des conplications dont j’ignore encore l’origine.

  • Juppé m’est modérément sympathique, mais ça va. Fillon m’est modérément sympathique, mais je l’estime... Pour ce soir, en écriture automatique : Juppé de justesse.

  • Bonsoir à tous.
    Comme il était prévisible, la vague Fillon n’est pas retombée et l’hypothèque Juppé est levée. C’est donc par rapport à un candidat de droite conservatrice porté par les grandes évolutions mondiales que les autres partis vont devoir se positionner. On chuchote que Hollande n’aurait pas apprécié les dernières velléités de son Premier Ministre et serait sur le point de le virer. Nos amis ont-ils des ressentis à ce sujet ?
    Bien à vous tous.
    Laurent Bauer

  • De nombreux signes me laisse penser que les prochaines élections ne verront pas les favoris des médias être élus. Pour moi, ce ne sera pas non plus des candidats des "partis de pouvoir" qui passeront au second tour. En Italie, les électeurs répondront à côté de la question du prochain référendum, mettant en difficulté le gouvernement, et cela conduira probablement à de nouvelles élections générales, défavorables à Bruxelles. Les élections de décembre en Autriche verront le mouvement s’amplifier, avec la victoire du FPOE. En Syrie, la débandade des islamistes promus en sous-main par les saoudiens et qataris (soutenus eux-mêmes par Obama) s’accélère. La Turquie a quasiment déjà refermé la porte à l’union européenne, et se tourne vers la Russie et la Chine. La probable décision de Trump de réduire la présence militaire américaine dans le reste du monde va créer des difficultés pour l’Otan, voire même sa disparition. L’instabilité financière va s’accroître. Les risques d’attentat majeur vont s’amplifier en France, et la cocotte-minute du ras-le-bol populaire peut exploser elle aussi à tout moment sur ce sujet. Bref, Fillon n’a pas encore atteint la magistrature suprême, et rien ne dit qu’il y parviendra sans encombre.

  • Bonsoir, Jacques.
    Avec vous, nous quittons la politique politicienne française pour embrasser l’avenir du monde entier. Oui, le mouvement dextrogyre des peuples n’en est qu’à ses débuts et je pense comme vous que le Non va l’emporter en Italie dimanche prochain, ce qui devrait conduire Matteo Renzi à la démission et porter au pouvoir les partis anti-UE par le biais de nouvelles élections. Je me mouille peut-être un peu trop mais une sortie de l’Italie de l’UE n’est pas impossible d’ici deux ans (l’Italexit ?). Pour Hofer, en Autriche, j’avais déjà précisé ailleurs que les peuples n’apprécient pas qu’on magouille les résultats des votes et que si un autre vote est organisé six mois plus tard, il a de fortes chances de confirmer en l’amplifiant les résultats du premier.
    Oui, la Syrie aura été le premier champ de bataille où se seront affrontées les conceptions hégémoniques des USA et la vision multipolaire de la Russie. Obama n’avait à vrai dire guère le choix mais s’obstiner à vouloir faire passer des groupes islamistes pour des combattants de la liberté est une illusion qui ne pouvait pas durer, même si elle a failli précipiter le monde dans la Troisième Guerre Mondiale.
    En fait, Obama paye pour les liens trop étroits que les USA entretiennent avec l’Arabie Saoudite sunnite, elle-même ennemie mortelle de l’Iran chiite, soutien de Bachar El Assad. Si Trump et Poutine s’entendent, la Syrie a une chance de demeurer un État viable et pas un chaos sans nom comme la Lybie.
    Concernant une possible disparition de l’OTAN, c’est aller vite en besogne. Trump va sans doute réduire la voilure, ne serait-ce que pour des raisons financières. Ce qui obligera l’Europe à repenser sa défense, en particulier en concluant des accords avec Poutine, accords qui rassureront peut-être la Pologne et les pays baltes, toujours persuadés d’être croqués par l’ours russe un de ces quatre matins.
    Je suis d’accord avec vous, le risque d’un krach financier mondial, en particulier dû à la fragilité du géant américain dont la dette est en grande partie détenue par la Chine (et la rivalité américano-chinoise est un vrai danger), est bien réel. Je pense toutefois qu’il causerait plutôt misère et émeutes sociales internes aux nations qu’une conflagration généralisée.
    Le risque d’attentats est maximal, chaque mois qui passe accroît les probabilités de survenance d’un drame. Je suis très inquiet pour le printemps, en particulier le mois d’avril, les terroristes n’auraient aucun scrupule à frapper une ou deux semaines avant le premier tour pour influencer les votes.
    Sans préjuger d’un massacre pendant les fêtes de Noël car si, pour les masses occidentales, Noël est synonyme de surconsommation, pour nos ennemis, c’est toujours un de nos jours sacrés et donc une occasion de nous frapper au coeur.
    Alors oui, compte tenu du contexte, Fillon n’est pas encore à l’Élysée, même si, pour Merkel, qui l’a appelé au téléphone dès aujourd’hui, c’est presque fait. Elle pense pouvoir établir une relation dans la durée, elle ferait mieux de songer à sa propre réélection, hautement compromise.
    Ouah, le pavé ! Bon, je m’arrête là. Dire que la dépêche concernait Alain Juppé, au départ...
    Bonne nuit à tous les contributeurs, demain est un autre jour.
    Cordialement,
    Laurent Bauer

  • Pour revenir au principal, je reste sur mon idée que les primaires, à priori destinées à éviter une nouveau scénario style Chirac vs Le Pen de 2002 vont se retourner contre leurs instigateurs. Et bien aucun des deux vainqueurs des primaires de gauche et de droite ne sera au second tour...

  • Bonjour Jacques et bon dimanche.
    Vous penchez vous aussi pour une finale entre triples initiales ?
    Genre MLP contre JLM ?
    Et, avant cela, quel est votre sentiment sur les primaires de la gauche, même si elles sont vouées à sélectionner un PP (un perdant piteux), dans votre hypothèse et selon toute probabilité ?

    Avec toutes mes amitiés,
    Laurent Bauer

  • Pour être honnête, je ne crois pas que les véritables enjeux sont sur telle personnalité ou telle autre. Pour moi, des primaires ne peuvent être légitime que sur un corps électoral connu et maitrisé. Sinon, cela relève de la parodie. Plus que la droite, la gauche vit sur des illusions, en contradiction permanente avec la réalité. Or si la vérité ne gagne jamais, ses adversaires finissent toujours par mourir...(Même Fidel est mort !) Je recentre mon propos : Sincèrement, je crois que les primaires ne vont pas réduire tant que ça les candidatures, plus de 10 candidats et la dispersion des voix ne pourra que jouer en faveur d’un scénario du type JLM contre MLP au second tour. A noter, sauf à couper les ponts directement avec l’europe, MLP ou JLM ne pourront pas mener leur politique, et celle-ci, du moins celle de MLP, ne pourrait se faire qu’à coup de forte inflation après retour du franc, et remboursement des dettes en franc courant (donc en monnaie de singe). Et certes, c’est loin d’être infaisable, n’en déplaise aux financiers avides et aux chroniqueurs malhonnêtes. Je pense aussi que les révoltes et mouvements populaires peuvent empêcher toute élection normale, déjà, on sait très bien que le pouvoir en France ne tient plus réellement le pays... Quelque soit le vainqueur, en vérité, la pauvreté et la misère viendront avant que la prospérité ne revienne, quelques années ou décennies après.

  • Bonjour Jacques.
    Pardon de ne répondre que maintenant,
    le site et mon navigateur semblaient en désaccord...
    Il faut voir les choses d’un oeil positif, de nombreux candidats, ça veut dire plus de bulletins à récupérer le jour du vote. Blague à part, je ne serais pas aussi pessimiste que vous sur la durée de la phase de pauvreté généralisée que traverserait notre pays après l’élection d’un(e) candidat(e) des extrêmes, surtout dans un contexte de délitement de l’UE.
    Le pire n’est pas toujours sûr, la preuve, l’Angleterre flotte toujours après le Brexit et la faille de San Andreas, pourtant californienne, ne s’est pas ouverte après l’élection de Trump.
    Puisque c’est l’époque des voeux, je vous souhaite de joyeuses fêtes et une année 2017 pleine de bonnes intuitions que vous nous ferez partager.
    Bien cordialement,
    Laurent Bauer

  • Je continue de chercher sur le net des infos et des prédictions. J’oscille entre un peu d’espérance et beaucoup de craintes. La majorité des êtres humains n’ont pas la sagesse minimale apte à assurer un avenir serein... Au niveau de la France, tout comme au niveau global, les politiques vont à l’envers de ce qui fonctionne, et les peuples en redemandent. En conséquence, les gens auront ce qu’ils mettent inconsciemment en place. En France, 80% des gens sont pour le maintien ou l’extension de la sphère publique. Nous aurons forcément plus de prélèvements, plus d’action publique, et donc moins de liberté d’action et moins de création de richesse. Tout cela au nom du bien, évidemment. La vérité est que le constructivisme va à l’encontre de la nature (et aussi de la nature humaine). Il n’y a pas un seul parti qui va à l’encontre de ce constructivisme, donc aucune chance, aucune possibilité réelle d’échapper à cette fuite en avant qui mène à une seule chose possible : la ruine. Tant que les gens qui vivent sur le dos du système ne comprendront pas que la richesse qu’ils dilapident est le fruit des efforts d’autrui et que prendre à celui qui crée de la richesse ne fait que ralentir cette création de richesse, voire même l’éteindre, rien ne sera possible. Donc la ruine viendra aussi surement que demain le soleil se lèvera.

  • Le 13 novembre , j’ai écrit ici que je ne voyais pas Alain Juppé élu à la présidence de la Republique et qu’il n’était " qu’à peine certain" qu’il soit élu aux primaires .Aujourd’hui je dis que je vois pas François Fillon élu et méme que je ne le vois pas au second tour. Celui ci opposera assurément Marine Le Pen qui arrivera avec un score de premier tour élevé , ce qui ne sera pas sans créer déjà beaucoup d’émotion .Elle sera face à un candidat venant de la gauche .Je ne vois pas encore qui .Ce qui est sûr , c’est que les français à cette élection et aux législatives voudront rebattre les cartes et ça va tanguer .Une petite révolution en somme , d’ailleurs comme toute révolution petite ou grande avec sa part de violences .

  • Bonjour ferdu,
    pour MLP, un score élevé au premier tour, c’est plus de 30%. Si elle fait 35 à 40%, on parlera de choc, au-delà de 40%, la sémantique journalistique usera du terme de séisme. Il y aura une mobilisation médiatique sans précédent entre les deux tours, mobilisation qui engendrera des désordres si elle est élue. Et les troubles continueront jusqu’aux législatives.
    J’ai beau examiner le problème dans tous les sens, j’en reviens toujours à ce fameux duel de candidats à trois initiales pour le second tour.
    Comme je le développais sur le fil consacré à Macron, je penche pour un face à face MLP -JLM à l’heure qu’il est mais attendons les primaires de la gauche.
    Vous le dites vous-même, les Français sont exaspérés, les périls qui menacent la cohésion nationale bien trop grands pour qu’une simple reconduction des partis aux responsabilités depuis des décennies puisse apparaître comme une solution viable. Fillon, le futur candidat de gauche, Macron, tous ces gens ont déjà été au pouvoir. Le peuple est mûr pour essayer du neuf.
    Si j’osais, je risquerais même un raz-de-marée au-delà de 50% en faveur d’un candidat au premier tour.
    Bon weekend à tous.

  • Bonjour à tous.
    je suis vos commentaires avec intérêt
    est ce que la deuxième personne avec 3 initiales ne pourrait pas être MAM ???
    d un point de vue politique je n y crois pas du tout.
    mais je ne crois pas du tout à L hypothèse Mélenchon au 2 nd tour....

  • Bonsoir, marcotsle.
    MAM ? Michèle Aliot-Marie ? Au second tour ?
    Vous avez raison de ne pas y croire.
    Elle ne déposera même pas de candidature officielle,
    il faut 500 parrainages, je vous rappelle.
    Pour JLM, rendez-vous le 23 avril,
    son score devrait vous surprendre, je pense.
    Et merci de contribuer au JDD, ça fait plaisir d’être lu.

    Cordialement,
    Laurent Bauer

  • Même si je ne crois pas à la Présence de MAM au second tour,je suis persuadé qu elle n aura aucun probleme pour avoir Les 500 parrainages.
    elle fait partie de la vieille garde gaullienne et de te sucer nombreux élus sont des nostalgiques du general et ont du respect pour cette femme.
    ce n est pas ma tasse de thé Mais je pense qu elle sera candidate.
    quand à JLM,suis prêt parier qu il ne sera pas au second tour.

  • Bonjour, marcotsle, et bon dimanche à vous.
    MAM fait partie de ces aspirants-candidats qui tentent leur chance pour exister une dernière fois dans les médias autrement qu’à la rubrique judiciaire.
    Elle a 70 ans, l’âge de Juppé, son père était un vieux gaulliste, elle est une ancienne sarkozyste, ce qui n’a rien à voir et beaucoup savent faire la différence. Elle n’a aucune chance et elle le sait, elle se ralliera à Fillon le moment venu.
    Croyez-moi, MAM a le même avenir politique que Juppé, Hillary Clinton, Balladur, Jospin, DSK : le terminus des prétentieux.
    JLM n’est pas ma tasse de thé non plus mais il a pour lui l’avantage
    d’être un authentique candidat anti-système et l’offre à gauche,
    entre Montebourg et Macron, en repoussera plus
    d’un dans ses filets électoraux.
    En période normale, je vous aurais soutenu une hypothèse Fillon-Montebourg au deuxième tour sans problèmes, aujourd’hui, presque mécaniquement, MLP-JLM a ma préférence mais je ne suis pas prophète alors wait and see !

    Amitiés,
    Laurent Bauer

    PS. Relisez-vous avant de poster ("et de te sucer" fait mal aux yeux)

  • Nadymela avait sans doute raison de ne pas annoncer la victoire de Fillon à la primaire des Républicains... Et moi, je n’avais pas tort de voir au nom de Fillon un autre nom accolé.... La situation est d’une complexité extrême, et qui y voit quelque chose ?

  • Je ne peux qu’apporter mon analyse. Si Fillon a fait preuve d’une légèreté incroyable pour un tel vieux routier de la politique, sa faute est vénielle par rapport à ceux qui sont derrière cette révélation. En effet, cette révélation a d’abord une conséquence première très grave : celle d’entraver la libre expression démocratique du peuple dans les urnes. Je suis très étonné qu’on limite l’enquête aux seules frasques de François Fillon, alors que tous les journalistes devraient aussi se précipiter sur cette question : qui veut contrecarrer une très probable alternance politique dans ce pays ? Sarkozy a beau jubiler, je ne crois pas qu’il soit capable d’agir ainsi contre les intérêts de son camp, même si il garde une très grande rancœur d’avoir été éliminé des primaires. Pour moi, perturber de telle manière le cours de la campagne peut venir du pouvoir en place, mais cela peut se retourner contre lui, parce que nul ne restera dupe, et cela ne peut que favoriser les candidats anti-système. Pas le candidat faussement anti-système Macron, mais les autres : JL Mélanchon et M. LePen (voire même Hamon). Je crois possible un report des élections, à ce jour. Il n’est pas imaginable que celles ci se déroulent sans un candidat LR crédible qui aura eu le temps de faire campagne. Il faudrait, à mon sens, recommencer les primaires de droite pour remettre les choses dans l’ordre. Mais tout ça aura permis de démontrer l’inanité des primaires dans le contexte français. Les chefs de parti sont les candidats légitimes dans les élections, point.

  • Malgré les rumeurs dans la presse, ce ne devrait pas être Juppé. Mais qui ? Si je m’en tiens à ce que je voyais Fillon-Le Maire. Donc ce devrait être Le Maire.... Ou Larcher, président du sénat et donc au-dessus de la mêlée ?

  • Bonjour à tous,
    J’ai entendu ce matin à 7H0 sur France Inter, la voyante Angélique, connue pour son sérieux , qui reste sur ce qu’elle annonce depuis des mois : le prochain président sera Fillon !!!!
    Cela rejoint,votre vision, Pjmj,.
    Maintenant , avis personnel, c’est un véritable lynchage médiatique car la droite de devait pas gagner, mais quid de l’avenir de la France ? Les média font la démocratie ??????

  • Merci Clio. Ecoutons Fillon maintenant. Mais je le vois se retirer.

  • Hélas, je ne peux pas l’écouter. Pour son retrait, ce ne sera pas aujourd’hui, mais dans la deuxième quinzaine du mois.

  • Au soir du 2ème tour des primaires de LR, je me suis demandée s’il irait jusqu’au bout. Je ne voyais pas cela du fait d’affaires le concernant qui allaient sortir mais du point de vue de la dynamique, de la volonté de vouloir la place. Sans considération d’idées personnelles, mais de prestance, de façon de se comporter, de parler c’est l’un des rares qui ne ferait pas "honte" au poste de Président de la République. Les élections sont dans quelques semaines, il faudra aller voter mais je regarde tout cela comme si j’étais téléspectatrice et non comme une personne concernée par son devenir, le devenir de son pays. Sincèrement, quelle personne, dans ceux qui vont se présenter, est la plus à même de défendre les français, la France et représenter le pays sans lui faire honte ? Et je ne parle même pas des législatives qui permettront ou pas à la personne élue à l’Elysée d’appliquer son programme !

  • Devant le désordre ambiant, l ’absence de perspective sérieuse pour notre pays j ’espère l’inespéré.J’aimerais avoir le point de vue des contributeurs du journal sur comment va évoluer cette situation ; va t-on devoir choisir entre la peste et le choléra,une extrémiste et le candidat des banques et des réseaux d’influence. Jamais, cela ne s’est produit auparavant !

  • Morgane.mais qui est La peste ?qui est le choléra ?
    l extrémiste Mélenchon ?le candidat des banques Fillon ?
    lol
    on a La chance de vivre dans une démocratie.Saisissons nous de cette chance et faisons en bon usage...

  • Bonjour à tous,
    Marcotise, démocratie ???
    Quand les média orientent les électeurs en décidant de qui serait l’élu ?
    Il fallait éliminer Fillon, pour que le candidat Macron, chouchou des média et candidat de la finance soit élu.
    Démocratie : présomption d’innocence, tous les autres en font autant, mais ...
    Résultat:Macron ou Le Pen ? Et après ?
    Cordialement.

  • Là je suis beaucoup d’accord avec Clio. Les journaux essaient de faire la pluie et le beau temps et c’est à nous simple quidam d’essayer de démêler le correct du moins correct. En attendant, quelque soit le résultat aux présidentielles, ce sont surtout les législatives qui vont donner le "la" pour les cinq années à venir !

    Maintenant qui sera le meilleur pour les français et la France ? Je ne sais pas !

  • Si Les citoyens réfléchissent par eux même en allant chercher des infos,en lisant ,en se renseignant plutot qu en ingurgitant bêtement ce que nous disent les mass médias,on aura aucun problème à faire vivre la démocratie.
    Par contre Si on est assez stupide et innocent pour croire ce que les grands groupes nous balancent,on est mal barré.
    Arretez de penser que Les journaux et les médias font La pluie et le beau temps.l Histoire nous prouve que les électeurs sont plus intelligents que Ca.
    Royal,Mélenchon,Clinton,Brexit.......et combien d autres.....

  • MARCOTISE avec beaucoup de personnes cela est vraiment compliqué de leur faire comprendre qu’il faut faire fonctionner ses neurones, qu’il faut chercher derrière l’écran, se poser des questions sur le pourquoi du comment.... Où cela est inquiétant c’est quand vous avez à faire à des personnes ayant un très bon niveau scolaire et/ou social. Dans la presse nationale il n’est sorti que "des morceaux" de l’entretien avec une ancienne attachée parlementaire de F. Fillon et dans la presse régionale, bizarrement non ce n’est pas bizarre, l’entretien est beaucoup plus long et surtout plus nourri en information !

    Il faut être conscient qu’un sondage n’a pas beaucoup de valeur. On peut répondre tout et n’importe quoi et il y a très très rarement une case que l’on peut cocher quand aucune proposition ne nous convient. Je le sais puisque j’ai déjà été sondée plusieurs fois au téléphone ; je répondais comme cela me passait par l’esprit à ce moment là mais quand je ne voulais "cocher" aucune des propositions, je ne le pouvais pas car cela n’était pas prévu ; je ne lâchais rien et malgré l’insistance, je répondais que aucun ne me convenait.

    Que Dieu vous entendes car lorsque j’en écoute certains, même des très proches, je suis assez inquiète !

  • Bonjour, il ne s’agit pas de savoir si on aime ou pas un candidat ou la politique de celui-ci ainsi que sont programme, qu’il soit plus médiatisé que d’autres, mais de voyance donc de destin, si il est dit que Macron est le futur président de la France, tout lui sera favorable pour qu’il accède, Nadynela en résume sur ses propos. c’est un site de prédiction et non un site de commentaires politiques.
    J’ai dit que Macron serait le futur Président, je me fou de savoir si il est le meilleurs, mais juste une prémonition ou un pressentiment ressenti.

  • Je suis tout à fait d’accord avec ce que dit Glapro (il ne s’agit pas de savoir si on aime ou pas un candidat ou la politique de celui-ci ainsi que son programme, qu’il soit plus médiatisé que d’autres, mais de voyance donc de destin), même si je ne vois pas (n’ai pas encore vu ?) de destin présidentiel pour Macron.
    Faisant autre chose pour le moment (cela implique des calculs à longueur de journée), je ne suis pas très inspiré par la présidentielle, mais je vois le retrait dans la douleur de Fillon au profit d’un homme aux cheveux blancs. Je ne connais pas encore pour le moment ce candidat, et il y en aura un autre : l’un de ces deux candidats de dernière sera le président !

  • Je plussoie au message de Pjmj, une autre source m’indique aujourd’hui que le prochain président n’est pas, pour le moment, sur le devant de la scène. Un remplaçant de dernière minute de Fillon peut tout à fait concourir victorieusement, surtout si l’actuelle majorité n’a pas le temps de le discréditer par le pouvoir des médias ou des juges.

  • Bonsoir à tous
    Mon propos n ’est pas de manifester de l’affection pour tel ou tel candidat mais je m’inquiète pour notre pays, des enjeux à venir et du risque que celui qui sera président n ’est pas à coeur d’entraîner tous les français et de veiller à donner une dynamique pour limiter les écarts actuels de niveau de vie.
    J’ai peur que tout cela finisse ne violence etc

  • Le poste de Nadymela n’en finit pas de susciter des commentaires, et c’est bien justifié, car le chapitre de la primaire de la droite avec la nomination d’un candidat à la clé est loin d’être terminé. Refusant de m’engager dans cette présidentielle, je n’enverrai pas de post.
    J’ai bien regardé les photos de Fillon cette semaine, et je le vois s’agiter comme une marionnette. Je pense qu’on le laisse continuer et que le vrai candidat est déjà désigné (Juppé ou Larcher ?). Le visage de Fillon indique bien qu’il n’y croit plus et le petit groupe qui tire les ficelles le laissera bouger jusqu’au dernier moment. Début mars plutôt que fin février. Le plus tard sera le mieux pour un effet de surprise et une campagne-éclair. Plutôt Larcher que Juppé ?

  • pjmj,pourquoi cette presidentielle ne vous inspire pas ?
    Ca serait tout à votre honneur de donner vos previsions ou ressentis,meme si c est tres flou..
    L interet de ce site et ce qui le fait vivre c est justement l’engagement des personnes avec des dons.
    Je n ai perso aucun don.en tout cas que je sache
    Mon ressenti reste que Fillon ne va pas arriver à tenir longtemps.
    et deuxieme ressenti,je pense que des troubles comme Aulnay ou des reliquats terroristes peuvent ouvrir un boulevard à Le Pen....

  • Marcotlse, merci de votre message et de vos encouragements. Je n’ai pas de dons exceptionnels. Et la divination n’est qu’un hobby, notamment en ce moment. J’ai commencé à 4 ans en retrouvant une voiture volée, que je voyais à un endroit déterminé !
    "Ca serait tout à votre honneur de donner vos previsions ou ressentis,meme si c est tres flou..
    L interet de ce site et ce qui le fait vivre c est justement l’engagement des personnes avec des dons."
    Justement, je commente régulièrement, en évitant de tomber dans le commentaire politique (c’est parfois difficile), mais ce que je voulais dire c’est que je ne posterai pas.
    "Mon ressenti reste que Fillon ne va pas arriver à tenir longtemps."
    Comme on est influencés par les media qui tirent à boulets rouges sur ce candidat, il est difficile de faire le tri entre le ressenti logique lié à l’interprétation de la situation politique et le ressenti divinatoire, qui verrait le retrait de Fillon.
    En ce qui me concerne, je suis entre les deux ressentis, mais je rappelle à tous qu’avant même l’affaire Fillon, j’avais une image débilitée de Fillon quand je regardais ses photos. D’autre part, lorsque j’ai vu Fillon pour la présidentielle l’année dernière (je ne dis pas comme élu à la présidence), je l’ai toujours vu accompagné d’un autre homme aux cheveux blancs (ce qui veut tout dire)... J’en ai déduit à l’époque qu’il s’agissait de Bruno Lemaire. Mais les déductions sont ce qu’elles sont !
    Je continue donc dans le flou !

  • MORGANE vous résumez très bien mes questionnements.

    Aussitôt l’élection de F. Fillon actée pour représenter les LR, la première chose qui m’est venue à l’esprit est : comment va t’il faire pour aller jusqu’au bout ?

    J’ai l’impression de comprendre de mieux en mieux pourquoi je me posais cette question.

    Merci à Nadymela de mettre ses ressentis ici, pour les autres aussi. Pour ceux qui hésiteraient, pourquoi ne pas nous les indiquer ? L’erreur est humaine et peut-être que vous voyez, interprétez une chose qui se passera plus tard ou d’une autre façon et vous comprendrez à ce moment là le pourquoi du comment de vos écrits.

    Bonne journée à tous et attention pour ceux qui doivent prendre la route, du moins dans certains départements ;

  • Bonjour à tous, une intervention sur ce fil est passée un peu inaperçue. Il s’agit de Mister Macfadden, message du 22/11 qui tombe bien juste. Dommage qu’il n’est pas revenu en dire plus.

  • Question pour FERDU :
    Le 14 décembre 2016, vous écriviez dans ce post :
    "Aujourd’hui je dis que je vois pas François Fillon élu et méme que je ne le vois pas au second tour. Celui ci opposera assurément Marine Le Pen qui arrivera avec un score de premier tour élevé , ce qui ne sera pas sans créer déjà beaucoup d’émotion. Elle sera face à un candidat venant de la gauche .Je ne vois pas encore qui."
    Voyez-vous, à présent, qui est ce candidat venant de la gauche qui serait opposé à Marine Le Pen ?

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP | Rédaction | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0