Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

ALSTOM France démantelée - Les chantiers Atlantiques de St Nazaire vendus
Article mis en ligne le 13 mai 2004

par Sabrina
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

De Sabrina - Enregistré le 13 mai 2004

Source : Flashes de voyance

(Le 17 mai, Nicolas Sarkozy doit se rendre à Bruxelles pour une dernière tentative de sauvetage d’Alstom d’un démantèlement)

- Jusqu’à présent les solutions ne conviennent pas à Bruxelles qui entend avoir la suprématie économique sur le devenir de ce groupe.
- Bien que souvent évoqué, je ne vois pourtant ni AREVA ni SIEMENS intervenir dans le sauvetage au grand regret de Bercy.

Précisions :
- Contraint à un adossement à d’autres industriels je verrais plus le géant italien Finmeccanica au dernier moment
- Je vois un accord financier vers le début de l’été (juillet)

- Par contre un nouveau malaise financier vers le printemps 2005 ne pourra plus être régulé. Je vois alors poindre une grosse firme japonaise à capitaux américains pour un éventuel rachat

- Alstom marines dans le cadre du démantèlement d’Alstom : Les chantiers Atlantiques de St Nazaire vendus à une firme étrangère courant été 2005


Forum
Répondre à cet article

3 Messages

  • La société Alstom ne vient de passer qu’un épisode, épisode qui est loin d’être le dernier.
    Reste à définir ce que l’entrée de l’état au capital va entraîner, ce qui est loin d’être anodin.
    Bruxelles va obtenir de nouvelles concessions en contre-partie, obérant ainsi encore un peu plus
    le rétablissement de ce groupe, il est déjà question d’adosser Alstom à un de ses grands concurrents mondial,
    preuve s’il en est que le groupe n’est plus viable tout seul.
    Ensuite, la société Siemens ne va pas laisser filer la proie sans réagir.
    Il est déjà question pour elle de porter plainte, pour concurrence déloyale, avec une chance non minime de
    gagner.
    Et puis, les banques qui ont pourtant déjà largement récupéré leurs mises dans le sauvetage d’Alstom, vont être tentées d’en récupérer plus encore.
    Enfin, les clients doivent absolûment reprendre confiance, ce qui n’est pas certains dans une industrie qui travaille à si long terme, vu l’incertitude actuelle.

    Nous ne pourrons juger du sauvetage d’Alstom qu’à terme !

  • Il semblerait que vos prédictions soient fausses, Alstom ne sera pas démantelé, l’Etat en assurera la survie en entrant à hauteur de plus de 35% dans le capital, tous les opérateurs restent confiant compte tenu du carnet de commandes suffisamment étoffé !!!

  • Bonjour Sabrina.

    Merci pour cette voyance concernant Alstom.
    La situation financière de ce groupe est notoirement mauvaise, et qui plus est, complexe, très complexe.
    A la lumière des dernières informations, il y a 4 options pour Alstom :
    - s’en sortir seul, personne n’y croit.
    - Adossement à Areva. Autrement dit, l’argent destiné à démanteler dans la prochaine décennie le parc nucléaire français servirait aujourd’hui à sauver Alstom. Peut réaliste, et vue à très court terme…
    - Adossement à Siemens, Possible, Siemens en a les moyens, mais cela contreviendrait à toutes les règles de concurrence.
    - Adossement proposé très récemment par Bruxelles, à un industriel nippon.

    Les dernières nouvelles,laissent croire que le groupe Alstom serait à priori obligé de se séparer de
    plusieurs sites industriels supplémentaires en France et dans le monde, dans le coeur même de son métier, mettant par là même en péril sa survie à long terme.

    Mes salutations cordiales



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2018 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2