Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains"
Article mis en ligne le 3 octobre 2016

par Nadynela
logo imprimer
Noter cet article :
3 votes

- Dépêche de Nadynela
- Enregistrée le 03 octobre 2016
- Source : Flashes
- Déliai / Saison : (Ressenti très fort) Court terme

Je vois Alain JUPPE élu aux primaires du parti "LES REPUBLICAINS" en 2016.

Il ne remportera pas les présidentielles de 2017.

Ce sera Emmanuel MACRON qui sera élu président avec plus de 60% des voix, il sera face à Marine LE PEN au deuxième tour.

P.S. :

Déjà enregistré sur Emmanuel MACRON ⇒ http://www.lejournaldedemain.com/spip.php?article1408


Forum
Répondre à cet article

92 Messages

  • Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains" - 27 novembre 2016 22:26, par Laurent Bauer

    Bonsoir à tous.
    Comme il était prévisible, la vague Fillon n’est pas retombée et l’hypothèque Juppé est levée. C’est donc par rapport à un candidat de droite conservatrice porté par les grandes évolutions mondiales que les autres partis vont devoir se positionner. On chuchote que Hollande n’aurait pas apprécié les dernières velléités de son Premier Ministre et serait sur le point de le virer. Nos amis ont-ils des ressentis à ce sujet ?
    Bien à vous tous.
    Laurent Bauer

  • Juppé m’est modérément sympathique, mais ça va. Fillon m’est modérément sympathique, mais je l’estime… Pour ce soir, en écriture automatique : Juppé de justesse.

  • Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains" - 22 novembre 2016 17:43, par Jacques

    Je comprends, webmaster. Pour ma part, je crois qu’il peut se produire des choses historiques dans les semaines et mois qui viennent. Pour synthétiser le fond de ma pensée, moi qui m’intéresse aux prédictions depuis 1977, je dirai que les vraies échéances sont au terme des 2000 années qui suivent la mort du Christ, et non pas les 2000 années qui suivent sa naissance. Donc, à parti de la fin de la décennie 2020 (puisque le Christ est né vers l’an -7 de notre calendrier, et est mort aux environs de l’an 27 de notre ère, ne cherchez pas, l’an zéro n’existant pas, cela fait bien 33 ans !) s’instaurera une ère de paix et progrès prodigieuse, qui durera de nombreuses générations. Ceci dit, à priori, il y aura beaucoup à reconstruire, au départ.

  • Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains" - 22 novembre 2016 13:32, par Jacques

    [Message supprimé, désolé Jacques : La compréhension du webmaster a atteint pour celui-ci ses limites]

  • Tirages et autres calculs… Et en plus c’est ce que disait Nadymela, qui est quelqu’un de très fiable.

  • Les miens aussi Leds pour la primaire…. Mais pour la présidentielle je vois plutôt Fillon… Bizarre. Du coup, je suis perplexe et publie tout et son contraire

  • Mon tirage ce matin donne JUPPE vainqueur dimanche. On peut penser en effet qu’une majorité des électeurs n’avaient qu’un but : éliminer N.Sarkosy au 1er tour. Stratégiquement il fallait donc voter Fillon. Depuis hier le detail du programme des 2 candidats est mis en avant. Celui de Fillon ne plaît pas à tout le monde. Les électeuRS vont donc se tourner vers Juppe favori des sondages depuis 2 ans. Mon tirage confirme mon analyse : JUPPE grand vainqueur avec surprise de tous les anlystes politiques.

  • Jacques, merci de vos analyses…
    "En premier lieu, merci au webmaster pour sa compréhension, et il supporte ma présence, c’est méritoire ! Encore merci à lui. Merci à tous ceux qui ont la courtoisie de me lire. Sachez tous qu’il m’est très facile de jouer avec les mots, et je peux facilement dérouter et vous perdre dans mes raisonnements, et ce n’est en aucun cas le but."
    C’est amusant ! J’aurais presque dit la même chose mot pour mot !

  • Alain JUPPE élu aux primaires "Les Républicains" - 22 novembre 2016 09:37, par Jacques

    En premier lieu, merci au webmaster pour sa compréhension, et il supporte ma présence, c’est méritoire ! Encore merci à lui. Merci à tous ceux qui ont la courtoisie de me lire. Sachez tous qu’il m’est très facile de jouer avec les mots, et je peux facilement dérouter et vous perdre dans mes raisonnements, et ce n’est en aucun cas le but.

    Laurent, l’état psychologique d’un peuple n’est pas forcément corrélé avec l’apparence qu’il donne. Matériellement, nous étions fortement plus bousculés en 1940, mais les choses étaient claires, et tout le monde comprenant le sens des événements. Depuis 1945, les mentalités, les progrès de la vie matérielle ont brouillé les codes et usages, et nous ne sommes plus reliés, en grande majorité, à notre être profond.

    Nous vivons souvent en parfaits ego-centrés : "moi, mes besoins, mes envies mes lubies" Je ne dis pas que ça n’existait pas à l’époque, mais maintenant, c’est bien plus marqué. Nous sommes infiniment plus fragiles que voici un siècle, parce bien plus déconnecté de nous-mêmes.
    Et nombreux sont ceux qui ne pourront supporter un retour au réel avec perte des repères et illusions dans lesquels ils vivent.

    Il faut revenir aux principes de base.

    Ici, nous parlons de clairvoyance. En dehors des adeptes accomplis, qui eux, ont une vision claire de l’avenir, mais qui ont appris à se taire, nous n’avons accès qu’à de rares personnes qui ont parfois un entraperçu de l’avenir. Le vrai problème, c’est que leurs visions sont comme des extraits de films découpés sans logique et qu’il est difficile de reconstituer un film avec un extrait de quelques secondes.

    La seule chose que peut faire un voyant, c’est de retranscrire le plus fidèlement possible sa vision, avec un maximum de détails, sans aucune interprétation, sans y projeter ses propres conceptions, envies, besoins ou manques. Une fois la transcription effectuée, bien sûr, le voyant pourra à loisir gloser sur celle-ci.

    Il importe de comprendre que le seul être pour lequel vous pouvez quelque chose, cher lecteur, c’est vous, et vous-même seulement…

    Remontez de deux lignes, et relisez, s’il vous plait !

    Parler de l’avenir c’est bien, le votre, vous avez à le construire, à vous y projeter, d’abord mentalement, ensuite à vous y investir, complétement, vraiment complétement. Vous verrez alors que tout le reste est littérature. Nous pouvons ajouter développement sur développement aux thèmes abordés ici, et Laurent a l’intellect qu’il faut pour cela, mais en vérité, je crois que nous nous perdons, chemin faisant.

    Quand je parle de Pétain, j’utilise une image, destinée à parler aux tripes (au cœ“ur, accessoirement) parce que celui-ci a incarné à un moment la planche de salut pour les gens. La même chose peut se reproduire, avec tout homme ou femme se présentant devant le peuple.

    Les gens sont prêts à se jeter dans n’importe quelle folie, sans appréhender le programme réel du politicien qui sera choisi. S’il est de bonne volonté, et porté par un minimum de sagesse, le bien s’ensuivra, sinon, les difficultés s’enchaineront.

    La sagesse n’est pas dans les cœ“urs de nos contemporains, parce sur le sentier qui mène à cette sagesse, on s’aperçoit très vite qu’il n’est pas possible de forcer notre prochain à être bon, altruiste, généreux et relié à d’autres. Nous ne pouvons que lui montrer la direction, et c’est déjà bien lorsqu’il daigne regarder vers celle-ci.

    Il importe de respecter le choix de chacun, sa volonté, et c’est bien ce que notre monde à oublié. Nos politiciens multiplient à l’infini les lois, les règles, les barrières, les obligations et les interdictions, en pensant qu’il peut ainsi changer la nature humaine et la société.
    Peine perdue, quand on spolie un riche, on en fait pas un être généreux, mais un être aigri, rancunier, qui ne comprend pas pourquoi on lui vole le fruit de son travail, ou l’héritage de ses anciens. Quand on donne des allocations à un pauvre, on en fait pas un être empli de reconnaissance et porté par l’idée de rendre à la société tous ses bienfaits, non, on en fait encore une fois un être aigri et rancunier, considérant qu’il est normal que le monde lui rende ce qu’il n’a jamais eu…

    La vérité est que les gens réellement humains que nous côtoyons, et Dieu sait qu’il y en a, sont ceux qui ont connu des épreuves, qui ont souffert, qui ont compris que l’important dans ce monde n’est pas ce que nous possédons, mais ce qui nous relie.

    Nous sommes à une période charnière de l’histoire humaine, et quelque part, nous pouvons considérer que toutes nos difficultés, nombreuses et variées au niveau global, sont une crise de croissance et de conscience.
    Pour ma part, je pense que nous allons vers des conflits, vers de nombreuses destructions, mais que ce sont aussi des instruments que la Divine Providence laisse agir pour permettre à l’être humain d’évoluer, et prendre la mesure des choses et de lui-même. Ceci dit, je ne serais pas fâché de me tromper complétement, je n’ai qu’un avis, c’est tout.

  • Bravo à tous ces commentaires et analyses. Les commentateurs ont leurs références et font des efforts pour faire des analyses… Et en plus l’atmosphère est courtoise, même s’il y a ponctuellement des incompréhensions.
    A la même époque, en 2011, beaucoup avaient déjà "vu" clairement Hollande président. Je vois que, pour l’heure, peu de voyants ou d’astrologues nous font part de leur (pré)-science. J’en reste à ma vision très trouble d’un président combinant les profils de Fillon et Le Maire, et je constate que Bayrou (n’allez surtout pas en déduire que je suis l’un de ses fans !) commence à se manifester, en disant qu’il n’est pas vraiment d’accord avec le programme de Fillon…
    L’élection est encore loin, mais, pour l’heure, encore bien peu de voyance sur ces élections !

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2020 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.91
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2