Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Arnaud Montebourg élu aux primaires de Gauche en janvier 2017
Article mis en ligne le 20 décembre 2016

par Nadynela
logo imprimer
Noter cet article :
1 vote

- Dépêche de Nadynela
- Enregistrée le 20 décembre 2016
- Source : Flashes
- Déliai / Saison : (Ressenti très fort) Court terme

Pour les primaires de droite, je m’étais trompée, je voyais Alain JUPPE élu, je me suis laissée influencer par les sondages, c’était tentant et facile.

Pour ces primaires de gauche, je prends du recul et je préfère me concentrer dès à présent, avant l’agitation des médias et sondages divers.

Manuel VALLS sera éliminé dès le premier tour. Au second tour, je vois MONTEBOURG et PEILLON. MONTEBOURG sera gagnant.

Pour les présidentielles comme je l’avais indiqué dans des dépêches précédentes, c’est Emmanuel MACRON qui sera élu président à plus de 60% des voix.


N.D.L.R. :

- Sondage Odoxa du 20 décembre :

Manuel Valls 21% de bonnes opinions, devant ses concurrents à la primaire socialiste, Arnaud Montebourg (20%, -4) et Benoît Hamon (14%, -4), en net recul. Vincent Peillon est crédité de 7%.


Forum
Répondre à cet article

50 Messages

  • Décidément, ces primaires sont un vrai casse-tête. Tout est embrouillé. Alors, pour mieux comprendre, je vais prendre le problème à l’envers. L’élection d’Emmanuel Macron est programmée depuis longtemps, c’est un point fixe. Ce que j’appelle un point fixe, c’est un évènement qui doit se produire et qui se produira quoi qu’il arrive.

    Dans ma vision des choses, E. Macron est un point fixe, il sera président, c’est sûr à 100/100. Mais comment fait le destin pour qu’il y accède d’autant plus qu’il semble venir de nulle part en politique à part ces quelques années au ministère. Pour être élu, il lui faut des situations propices. Sarkozy, Juppé ont été éliminés, Valls va l’être, Fillon n’a plus beaucoup de chance de gagner, Hamon et Mélenchon non plus.
    Bref, tout est fait pour qu’il n’y ait que E. Macron alors le destin s’arrange comme il peut, le but c’est son élection, c’est écrit, c’est comme ça. Ne me demandez pas pourquoi, c’est un point fixe tout comme l’élection de Hollande en 2012.
    C’est comme si vous deviez aller à Paris et que vous habitiez Toulouse, il y a plusieurs moyens d’y arriver mais le but c’est d’arriver à Paris. Je n’ai pas d’opinion sur E. Macron, mais il est programmé dans l’histoire pour être président en 2017.

    Pour Fillon, c’est dans son propre parti qu’on a cherché à l’affaiblir. Il se maintiendra jusqu’aux élections je pense, mais sa côte de popularité va beaucoup baisser et son affaire va durer un bon moment, il sera mis examen, mais cela se fera après les élections présidentielles.

  • François Fillon - 27 janvier 2017 00:14, par Agnès

    Bonsoir à tous,

    J’aimerais savoir si l’affaire Pénélope Fillon inspire des ressentis ou des flashes aux voyants de ce site sur l’avenir de la campagne de François Fillon.

  • Je n ai jamais senti Montebourg.
    et je pense par contre que Valls peut créer encore une surprise dimanche.
    ca dépendra du nombre d’électeurs.
    Mais Les propositions utopiques et ultra coûteuses de Hamon commencent à faire peur aux électeurs de gauche réalistes.
    Si Hamon gagne dimanche,Macron và ratisser extrêmement large à gauche et Hamon ne fera même pas 15% à La présidentielle…….

  • En fait, sur la Toile, plusieurs voyants ont annoncé un vainqueur en "on" depuis quelques mois. Je n’ai pas vraiment relevé jusqu’à ce que Hamon parvienne au second tour, en toute franchise, ne m’étant pas intéressé outre mesure à ces primaires, je pensais plutôt voir émerger Montebourg. Et je me demande comment Valls a fait pour avoir autant de voix… Pour moi, je le voyais à 5% au mieux, vu son bilan, et son caractère…

  • Jacques, si vous aviez vu cela il y a quelques mois, cela aurait été grand. Là , c’est encore très intéressant, et vous auriez pu ajouter -an avec Nicolas Dupont-Aignan… Si l’on se réfère à cette grille de lecture, ce ne peut donc qu’être Hamon dimanche soir pour la primaire. Et Montebourg n’avait pas le -on au bon endroit en quelque sorte…

  • Scoop, le prochain président, ou la prochaine présidente aura un nom se termimant par "n", Soit un nom en "en" ou soit, plus probablement, en "on". J’annonce n’avoir aucun risque d’erreur : Mélanchon, Hamon, Macron, Fillon, Le Pen…
    Rires, bien sûr !

  • Comme je le pense depuis le début et je le reconnais sans aucune forme de don ou de vision, juste grâce au vécu et à ce qui m’entoure, Montebourg ne sera pas le candidat socialiste…
    je le répète depuis un moment

  • Ce sera Valls qui sera élu aux primaires et Fillon sera président

  • Merci Francis Medium. Une question que suscite votre post est de savoir si vous avez encore (par exemple de manière récurrente) votre vision de 2012. Personnellement, au moment du changement de premier ministre en 2014, j’avais senti l’échec de Manuel Valls et au contraire le succès d’Arnaud Montebourg. Mais rien depuis.

    D’une manière générale, la politique en France et la personnalisation de la politique avec l’émergence de figures majeures ne m’intéressent plus vraiment. J’ai l’impression que l’essentiel n’est plus là . Dans ces conditions, l’élection présidentielle n’a plus l’importance qu’elle avait avant. On n’élit plus des géants qui vont nous gouverner, mais des nains qui vont avoir à essayer d’exister ! Le dernier géant de la politique était à mon avis Jacques Chirac (cela ne veut pas dire que j’en étais un inconditionnel), qui crevait l’écran, mais qui n’a pas vraiment voulu gouverner, sans doute par tempérament.

    Je travaille sur les photos (mais j’aime aussi les calculs) en espérant voir dans une photo une figure présidentielle, et de ce point de vue Fillon, qui pourrait être notre futur président, est tout simplement déplorable. Depuis son succès à la primaire, on le voit beaucoup plus en photo… Ne pourrait-il pas y avoir d’ailleurs un choix délibéré de la part des media de nous servir des clichés le désavantageant - il apparaît en effet isolé et rabougri. Je dois beaucoup me concentrer pour dépasser cette impression et ne l’ai pas vu encore en président !

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2020 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.91
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2