Concernant la disparition d’Alexandre à Pau
Article mis en ligne le 30 mars 2013

par Barbara Dorveaux
logo imprimer
Noter cet article :
1 vote

- Dépêche de Barbara Dorveaux
- Enregistrée le 7 juillet 2011
- Source : Voyance
- Délai / Saison : ?

- Cinquième dépêche sur le sujet
- Enregistrée le 22 octobre 2011

J’ai vu les infos aujourd’hui. C’est horrible mais les parents vont pouvoir faire leur deuil.
- Il faut que les policiers cherchent du côté des ouvriers car j’avais tout de même vu quelqu’un en rapport avec des travaux et un échafaudage par loin.


- Quatrième dépêche sur le sujet
- Enregistrée le 18 juillet 2011

Vérifier s’il y avait des échaudages ou des travaux dans la rue du père d’Alexandre et celle de sa maman, ou vraiment tout près (?)


- Troisième dépêche sur le sujet
- Enregistrée le 10 juillet 2011
soit 4 mois avant la découverte du corps

BIEN VU ! Il faut chercher en dessous du pont d’Espagne, c’est pour cela que j’avais l’étranger en cherchant le lieu, il y a un membre du garçon effectivement dans l’eau mais le reste est sur terre dans un terrain boisé, il y a un château pas loin. [1]


- Seconde dépêche sur le sujet
- Enregistrée le 9 juillet 2011
soit 4 mois avant la découverte du corps

BIEN VU ! Il faut chercher dans un endroit boisé et isolé pour les morceaux du corps, entre le château, une clinique et un cimetière. [2]

Donc je pense à la forêt du château qui longe le gave.

Ce type est peut être en Espagne en ce moment où il y a pu déjà avoir des meurtres similaires non résolus ! Car comme les autres voyantes j’ai l’étranger qui me ressort beaucoup.


- Dépêche de Barbara Dorveaux
- Enregistrée le 7 juillet 2001

Alexandre Junca J’ai des révélations à vous faire sur le meurtre du petit Alexandre à Pau ; j’ai d’ailleurs pris l’initiative d’appeler le numéro vert.

C’est un homme qui lui a tendu un piège, qu’il connaissait depuis peu de temps, fin mars début avril maximum ; sa mère l’a déjà croisé, il a du déjà rendre un service insignifiant.

C’est un homme affable, le premier à rendre service, bricoleur et qui doit être avec une femme plus âgée et il vit à ses crochets plus une pension de handicapé ou médicale.

Ce n’est pas un type d’origine de Pau et cela ne fait pas longtemps qu’il habite dans le coin, moins de deux ans. Il a souvent changé de région (+ de 3).

C’est un pédophile et surtout psychopathe mais il n’a jamais été arrêté pour ce genre d’acte, peut-être des attentats à la pudeur, mais plus pour de la violence ou des outrages dans les rues, bien qu’il se soit racheté une conduite et que pour l’instant au niveau du voisinage il est au-dessus de tout soupçon.

Il n’a jamais été arrêté pour meurtre, pas arrêter ne veut pas dire qu’il ne l’ait pas déjà fait.

Il faut l’arrêter, et très vite, car il va recommencer et j’ai l’étranger ou la frontière.

C’est un homme qui bricole souvent des épaves (véhicules), il change souvent de région, tous les 2/3 ans il recommence.

Fâcherie avec Alexandre et sa maman avant de partir.

On ne retrouvera pas les parties du corps aux mêmes endroits mais dans des endroits bien isolés les uns des autres, il veut semer le doute.

C’est un homme serviable qui inspire confiance et qui à sûrement déjà rendu service à la famille.

Précisions :

Cet homme a assisté à une beuverie. J’ai un tshirt vert.

Je le répète il faut vite l’arrêter, il va recommencer !

Il a déjà zoné en Espagne.

Un homme gentil mais à double face ; à la colère facile qui rend service en attendant un retour.

Une Renault ; vieux véhicule.

Il est dans le bâtiment, il à du travailler pour des terrassements ou des bâtiments.

Il est dans la folie complète ; j’espère que les policiers feront vite ; c’est un homme extrêmement dangereux par son hypocrisie.

Enquête Barbara Dorveaux et Pascale Guinée


Notes :

[1Il y a bien un château pas loin de lieu de fouilles - Du forum le 21 octobre 2011 [15:43], Jean-Christophe Muller, le procureur de la République de Pau, vient de le confirmer : les morceaux de corps humains retrouvés dans le gave de Pau ces derniers jours appartiennent bien à Alexandre Junca, le jeune collégien de 14 ans, disparu le 4 juin dernier. Barbara vous aviez raison : des recherches ont été effectuées depuis quelques jours à proximité du Pont d’Espagne, sous une digue provisoire construite le 15 juin à côté d’une centrale électrique : article de La République des Pyrénées : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/10/21/alexandre-des-avancees-capitales,216041.php ("le cadavre du petit Alexandre Junca gisait dans les gravats et dans la vase, sous le bâtardeau") Regardez la photo de l’article ci-dessous : comme vous disiez "endroit isolé et boisé" : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/10/20/alexandre-les-premieres-analyses-adn-des-ossements-attendues-demain,215957.php En espérant que cette découverte permettra d’arrêter le ou les coupables. Cdt Marie-Hélène

[2Il y a bien un château pas loin de lieu de fouilles Sous la digue, dans le canal parallèle au Gave de Pau, les ossements qui ont été retrouvés représentent « la quasi-totalité du corps de l'adolescent » a indiqué le procureur de la République


Forum
Répondre à cet article

18 Messages

  • Barbara,
    En juillet 2011 vous disiez : "un échafaudage pas loin".
    Je vous disais que j’avais vu dans le quartier le 22 juillet un échafaudage à l’angle de la rue de la République et du Docteur Simian.
    D’après le journal La République des Pyrénées de ce jour, c’est l’endroit où a été intercepté Alexandre.
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/06/05/meurtre-d-alexandre-junca-un-nouveau-suspect-arrete,1196880.php
    "Christophe Camy, 26 ans, a reconnu ce jeudi devant la juge d’instruction qu’il a intercepté Alexandre Junca, le soir du 4 juin 2011 à Pau, pour lui demander l’heure. Il a ensuite assisté au coup de marteau qu’a porté Mickaël Baehrel au collégien, à l’angle des rues de la République et du Docteur Simian."

  • Du nouveau - 5 avril 2013 10:08, par mhelene

    Bonjour Barbara,
    Du nouveau dans l’affaire d’Alexandre :
    "le principal suspect, un homme de 27 ans, aurait reconnu trois éléments : être passé par la rue Galos, avoir croisé l’adolescent et avoir commis des violences sur lui... On note de grosses avancées, c’est évident, indique avec prudence une source proche de l’affaire, mais c’est bien plus compliqué que des aveux. Il va falloir vérifier tout cela... « Ce sont des pistes sérieuses, mais qui méritent des vérifications » »
    http://www.sudouest.fr/2013/04/05/alexandre-l-etau-se-resserre-1015416-7.php
    L’enquête n’est pas terminée mais vous aviez soulevé des points qui ressortent :
    - doit être avec une femme plus âgée : "L’ex-compagne du principal suspect, une femme de 45 ans très fragile psychologiquement"
    - cela ne fait pas longtemps qu’il habite dans le coin, mois de 2 ans : installé à Pau depuis deux ou trois ans
    - mais plus pour de la violence : ce principal suspect est un homme de 27 ans, écroué depuis avril 2012 à la prison de Neuvic, en Dordogne, pour plusieurs faits de vols et violences.
    J’espère qu’ils vont trouver le ou les coupable(s) pour qu’il n’y ait pas de récidive.

  • alex - 22 octobre 2011 15:27, par mary

    Bonjour,

    Barbara pourquoi ais-je associé Marion avec Alex ? Quand vous avez écrit que dans vos visions vous voyez le Pont d’Espagne, tout de suite j’ai pensé à elle !

    Je vous remercie pour votre réponse et bravo pour vos ressentis. C’est une fin tragique pour Alex mais j’aimerais croire que les enquêteurs se sont servit de vos informations. Pour gagner du temps déjà !

    Mary

  • Alexandre, - 22 octobre 2011 08:54, par mhelene

    Bonjour,
    Vous pouvez ajouter comme prédiction "il y a un château pas loin", sur les photo 1 et 2 de l’article du journal La République des Pyrénées, depuis la digue on voit 2 monuments celui de gauche derrière un arbre c’est le Château de Pau :
    ttp ://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/10/19/meurtre-d-alexandre-un-os-retrouve-au-bord-du-gave,215867.php
    Il y a beaucoup de monde sur cette affaire et j’espère maintenant qu’ils trouveront.

  • BONSOIR HELENE - 21 octobre 2011 22:12, par Barbara Dorveaux

    Bonjour Helene, bonjour Fabrice

    Je suis soulagé qu’ils aient retrouvé cet enfant meme si il est décédé c’est un soulagement pour les parents et vont pouvoir bientot faire leur deuil.

    Je pense que le type qui à fait cela finira par être arreté en tout cas j’avais des travaux qui me ressortait je pense qu’il faut que les policiers liste les types qui ont travailler dans ce coin car la réponse est là.

    Nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

  • Alexandre - 21 octobre 2011 15:43, par mhelene

    Bonjour,

    Jean-Christophe Muller, le procureur de la République de Pau, vient de le confirmer : les morceaux de corps humains retrouvés dans le gave de Pau ces derniers jours appartiennent bien à Alexandre Junca, le jeune collègien de 14 ans, disparu le 4 juin dernier.
    Barbara vous aviez raison : des recherches ont été effectuées depuis quelques jours à proximité du Pont d’Espagne, sous une digue provisoire construite le 15 juin à côté d’une centrale électrique : article de La République des Pyrénées :
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/10/21/alexandre-des-avancees-capitales,216041.php
    Regardez la photo de l’article ci-dessous : comme vous disiez "endroit isolé et boisé" :
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/10/20/alexandre-les-premieres-analyses-adn-des-ossements-attendues-demain,215957.php
    En espérant que cette découverte permettra d’arrêter le ou les coupables.
    Cdt
    Marie-Hélène

  • ALEXANDRE - 19 octobre 2011 15:54, par mary

    SUR LE SITE INTERNET D ORANGE IL Y A UN POST QUI POURRAIT CONCERNER ALEX. ILS AURAIENT RETROUVER UN MORCEAU D’OS AVEC DE LA CHAIR SOUS DES GRAVATS. C’EST OU AUX ABORDS D’UN PONT IL ME SEMBLE.

    MARIE HELENE AVEZ-VOUS QUELQUE CHOSE.

  • ALEXANDRE - 3 août 2011 08:29, par mhelene

    Bonjour,

    Alexandre aurait eu 14 ans demain. Cela fera aussi 2 mois qu’il a été enlevé.
    Les recherches pour retrouver son corps et l’assassin continuent.
    Si vous avez le moindre indice pour orienter les recherches, n’hésitez pas à appeler le numéro vert : 0 800 003 845
    D’après ce que dit le journal local, tous les appels sont vérifiés.

    Voici un extrait de l’article du journal de la République des Pyrénées de ce jour :
    ..."La maman est toujours habitée par la haine et la colère : « Nous nous posons toujours des tas de questions qui restent sans réponse et nous ignorons si un jour nous aurons ces réponses. On ne sait pas ce qu’il lui a fait, quand, il est décédé, s’il s’est acharné sur lui. J’ai l’impression que tout se cumule. Et maintenant il a dispersé son corps. Je me demande parfois si les restes du corps d’Alexandre ne sont pas des trophées pour lui. » reconnaît-elle.
    Elle s’emporte ensuite à l’évocation du cauchemar auquel son petit garçon a été confronté : « Non seulement il a pris la vie d’Alexandre mais ensuite il a fait pire, au lieu de nous le laisser. On se demande si un jour on pourra faire une cérémonie pour Alexandre et si ce jour-là, on aura juste un fémur dans son cercueil ! », confie cette mère meurtrie."...

    Cette situation est insupportable pour sa famille.
    J’aimerais tant qu’Alexandre repose en paix et que d’autres meurtres soient évités en trouvant qui l’a tué.
    Merci d’informer la police si vous voyez une information importante.
    Cordialement
    Marie-Hélène

  • ALEXANDRE - 22 juillet 2011 17:08, par mhelene

    Bonjour Barbara,
    Près de la rue du papa d’Alexandre il y avait début juin et encore aujourd’hui des travaux : construction d’une Médiathèque face aux Halles. Les murs sont construits depuis un moment, je ne pense pas que les échafaudages y étaient encore en juin.
    Elle devrait ouvrir en janvier 2012.
    Aujourd’hui j’ai vu des échafaudages sur la maison de l’angle rue de la République et rue du Dr Simian.
    Je ne sais pas si cela peut vous aider.
    Cordialement
    Marie-Hélène

  • ALEXANDRE - 13 juillet 2011 15:56, par mhelene

    Oui, c’est bien cet article.

0 | 10

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60