Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Décès de FABRICE SALANSON

Voyance à partir de cette info. et d’une photo :

FABRICE SALANSON, espoir du cyclisme français. 23 ans,
coureur de l’équipe Brioches La Boulangère".
Décédé le 3 juin 2003 durant son sommeil à Dresde en Allemagne avant le départ du Tour d’Allemagne.
Le Parisien du 28 novembre titrait Révélation sur la mort de Fabrice Salanson) un document exclusif concernant le bilan de surveillance d’entrainement intensif de Fabrice Salanson qui fait resortir le caractère anormal de l’examen à l’effort.

Article mis en ligne le 2 décembre 2003

par Sabrina
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

- Source : Flash
- Rubrique : Sports
- France : Personnalité
- Délai : Très proche
- Sujet : FABRICE SALANSON

Prédiction : (Voyance sur photo)

Fabrice était favori pour le tour d’Allemagne. Mais il n’aurait pas gagné de toute façon. Il ne voulait pas être au départ de cette course. Il connaissait le compte-rendu de ses examens (électrocardiogramme.
Depuis le mois de mai, Fabrice, n’était pas au top de sa forme. Il était fatigué, excédé par de nombreuses pressions.
Il savait par le CHU de Nantes qu’il devait arrêter la compétition au moins temporairement.
Il désirait l’annoncer publiquement.
Il a subi un chantage par un manageur soit sportif, soit financier. On avait misé gros sur lui.
Pression locale puis pression au niveau nationale à cause d’un enjeu financier.
Fabrice Salanson est mort avant son sommeil.
Son décès officiel a été maquillé et retardé.
Prise d’un médicament non décelable à priori lors de l’autopsie (l’autopsie ne révèle aucune pratique dopante).

Précision : Grâce à la médiatisation de cette affaire l’enquête va reprendre et nous allons assister à des gardes à vue et à des arrestations avant la fin de l’année.


Forum
Répondre à cet article

9 Messages

  • Trois questions à Geneviève Salanson
    LE MONDE | 22.01.04 | 13h31
    1 Vous êtes la mère de Fabrice Salanson. Qu’attendez-vous de l’information judiciaire ouverte à votre demande par le parquet de La Roche-sur-Yon après le décès de votre fils ?

    On attend de savoir pourquoi Fabrice est mort.

    A 23 ans, on ne meurt pas, naturellement, d’un arrêt cardiaque. En tant que parents, cette explication ne nous suffit pas. Des recherches médicales auraient dû être entreprises sur Fabrice à la suite des anormalités relevées dans son bilan de santé du 12 mai 2003. S’il avait subi des examens complémentaires, avant de reprendre le vélo, je suis sûre qu’il serait encore des nôtres. Il y a eu une erreur. Qui est coupable ? C’est à la justice de le dire. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu les résultats de ce bilan.

    2 Vous en voulez particulièrement aux dirigeants de l’équipe Brioches La Boulangère ?

    C’est l’équipe qui a demandé à Fabrice de passer un test d’effort pour savoir s’il était apte à la pratique du vélo. Or il ne l’était pas. Nous voulons savoir qui lui a donné le feu vert. Si on avait dit à Fabrice : "Tant que tu ne fais pas une échographie du cœ“ur, tu ne courras pas", on aurait trouvé quelque chose. Je pensais que plus notre fils montait dans la hiérarchie cycliste, plus il était encadré médicalement. Nous avions confiance, et lui aussi. Si on vient maintenant nous dire que le bilan était "normal" pour un sportif de haut niveau car son anatomie est différente de la nôtre, je veux bien l’admettre. Mais, dans ce cas, si l’électrocardiogramme était normal pour un sportif, pourquoi les médecins ont inscrit "anormal" ?

    3 Comment avez-vous réagi à la décision de la formation vendéenne de faire appel de celle de la caisse primaire d’assurance-maladie qui considère la mort de votre fils comme un accident du travail ?

    à‡a a été une grande déception. Ce n’est qu’une histoire d’argent pour payer moins de primes d’assurance. Cette décision nous a ouvert les yeux. Alors que nous étions résignés après la mort de Fabrice, cette réaction a été le facteur déclenchant qui nous a fait saisir la justice. Maintenant, on ira jusqu’au bout. Pour qu’au moins ça puisse servir aux autres. Le cyclisme était son métier. Fabrice ne vivait que pour le vélo. Et il en est mort. Il n’est pas allé en Allemagne pour faire du tourisme, il y était pour courir sous les couleurs de La Boulangère.

    Propos recueillis par Stéphane Mandard

    • ARTICLE PARU DANS L’EDITION DU 23.01.04

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 11 mars 2004 18:31, par S L

    nous sommes le frere et la soeur de Fabrice Salanson.
    nous trouvons vraiment inadmissible que vous puissiez certifier de tel propos. pensez à nous !!!!
    nous sommes certain que Fabrice était un homme sain, il ne faut pas confondre dopage et maladie CARDIAQUE qui sont deux choses completement différentes.
    nous nous battrons jusqu’au bout pour faire taire les mauvaises langues, afin que notre frere repose en paix.

    L et S

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 2 janvier 2004 19:59, par allyanne

    Bonjour !!
    Dites moi monsieur ce qui est inadmissible ??
    Pourquoi etes vous choqué des prédictions de sabrina ??
    Elles sont mises seulement sur ce site et non à la une des journaux !!!
    Comme je l’ai déjà dit dans un précédent message, chacun est libre de croire ou non a ce qui est dit, et de prendre cette prédiction sur fabrice salanson comme il l’entend, alors pourquoi etes vous choqué ???

    N’oubliez pas monsieur que c’est une prédiction et non des accusations !! Seul le temps nous diras si elle est reelle ou non !

    Vous vous irritez sur quelque chose que vous dites accusateur et inadmissible, alors que si vous regardiez autour de vous vous verriez que la misère, les enlèvements et les différentes guerres le sont bien plus !!

    Si vous voulez faire la chasse aux sorcières, ne vous trompez pas de combat !

    allyanne

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 2 janvier 2004 13:49, par allyanne

    Accusations ?? vous avez dit accusation ???
    Ne savez vous donc pas faire la différence entre un article comme vous dites et une voyance relatée par écrit ??
    voyons monsieur !!, il me semble que vous avez du mal lire ce que dit sabrina !!! Si vous relisez bien ce qui est écrit avant le texte !!! SUPPORT : FLASHS ET PHOTO
    Sabrina est une voyante et ce qui est écrit vient des différents flashs qu’elle a eu par rapport a cette affaire !!!

    Pourquoi parler d’accusation de la part de sabrina, sur cette affaire, alors que pour nous tous, les habitués, cela ne reste qu’une voyance qui sera confirmée ou non avec le temps !!!
    Y a t il eu des noms de cité ?? des personnes spécifiques pointées du doigt ??? non monsieur aucunement !!!

    Cependant, j’ai eu l’occasion de lire quelques articles sur cette affaire, notement sur le journal le Parisien, qui somme toute me paraissent troublant et me laissent a me poser quelques questions, et monsieur pas besoin d’etre voyant pour se les poser ces questions !!!
    Alors dites moi , pourquoi n’écrivez vous pas a tout les journaux qui relatent cette affaire qui laissent entendre des suspicions, et ainsi leur dire qu’ils portent aussi de graves accusations ???
    Leur direz vous a tous que leurjournal n’est qu’un torchon ??

    Vous etes futur journaliste sportif, moi agent de service, sabrina voyante !!
    A chacun son métier !!
    allyanne

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 30 décembre 2003 18:02, par Ligneresi

    Je viens de lire l’article de Sabrina et je trouve que ceux sont de graves accusations qu’elle porte et je pense, enfin je suis même sûre que ce qu’elle dit n’est pas fondé. J’aspire à devenir journaliste sportif et je suis sidérée lorsque je lis des propos qui ne sont pas fondés et il y en a de plus en plus dans le presse. Je me joint aux côtés des proches de Fabrice Salanson pour surmonter cette terrible épreuve.

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 27 décembre 2003 15:24, par Sabrina

    LIBERATION , le 17 décembre :

    en mai, le coureur avait dû interrompre un test de la vitesse de 49 km/h car sa fréquence cardiaque atteignait 196 pulsations par minute.

    La famille retrouve des documents médicaux dans les affaires du défunt. Le Parisien révèle en novembre qu’un électrocardiogramme "anormal" avait été pratiqué au CHU de Nantes le 1er avril. C’est ce qu’on lit dans le compte rendu retrouvé tardivement et daté du 12 mai, trois semaines avant le décès de Fabrice Salanson. Contrairement aux usages, ces deux anomalies n’ont pas débouché sur la prescription d’examens médicaux complémentaires, échographies notamment, ni sur l’arrêt du coureur de l’équipe vendéenne qui a au contraire, enchaîné le Tour des Asturies et la course Bretonne "à travers le Morbihan" avant d’être retenu pour le Tour d’Allemagne, dernier test pour son éventuelle sélection sur le Tour de France.

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 22 décembre 2003 10:39, par Mr AZERTY

    affirmer vous ce que vous annoncer est INAMISIBLE

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 19 décembre 2003 14:01, par Sabrina

    VENDREDI 19 DECEMBRE : 2O minutes journal N° 148

    Le parquet de la Roche sur Yon (Vendée) a ouvert une information judiciaire sur la mort du coureur cycliste Fabrice Salanson, le 3 juin dernier. Membre de l’équipe La Boulangère, cet espoir du cyclisme français était décédé dans son sommeil à Dresde, alors qu’il devait prendre le départ du Tour d’Allemagne quelques heures plus tard.
    L’institu médico-légal de Dresde avait conclu à une mort due à une cause naturelle.
    Ce n’est pas l’avis de la famille du coureur, qui a déposé plainte contre X, s’appuyant sur des " résultats anormaux" d’un bilan de santé subi par Fabrice Salanson, début avril, comme l’a révélé l’avocat de la famille.
    "Des éléments justifient qu’un juge d’instruction soit nommé" a déclaré, sans autre précision, le procureur de la Roche sur Yon, qui a ouvert l’information judiciaire.

  • > Décès de FABRICE SALANSON - 2 décembre 2003 17:53, par alexandrine _ voyante amateur Paris

    le problème cardiaque provient des produits (dopant) qu’on lui a administré à son insu. L’équipe pour qui il courrait avait tout misé sur ce jeune espoir. Ils ont fait courir malgré tout Fabrice Salanson au mépris de tout, sachant qu’il risquait de gros problèmes de santé.

    Fabrice Salanson a découvert que l’on le dopait. Il voulait quitter l’équipe et réveler à la fédération du cyclisme. il était devenu un témoin génant.

    Son décès est très suspect.

    ALEXANDRINE, voyante amateur - Paris.

Dans la même rubrique



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2