Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Des émeutes sur le long terme attribuées au duel Sarkozy / Le Pen
Article mis en ligne le 23 avril 2007

par Celtika (Céleste)
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

- Dépêche de Céleste
- Enregistrée le 23 avril 2007
- Source : Clairaudience
- Délai / Saison : (Clair) Moyen terme

Je confirme l’arrivée d’émeutes, de violences graves, dans les rues de France, qui vont être causées par le duel Sarkozy / Le Pen.

Précision :
- Je confirme que Nicolas Sarkozy devient président lors des élections du 6 mai 2007

- Les décisions rapides qu’il prendra provoqueront une première série d’émeutes et de violences très fortes, à court terme

- A long terme, de très nombreuses émeutes seront à prévoir.
Certaines seront beaucoup mieux préparées et seront organisées sous la forme de groupes dont certains se donneront un titre.

- Dans le futur, lorsque l’on reparlera de l’élection de Nicolas Sarkozy, on ne parlera pas du duel Sarkozy/Royal, mais du duel Sarkozy/Le Pen.

- J’ai beau souhaiter le contraire, mais je vois les émeutes se renforcer de plus en plus, j’entends parler de "réseaux" et de "groupes de terrains".
Il s’agira surtout de jeunes d’après ce qu’il me ressort.
Ces groupes seront très "résistants" et effraieront la majorité de la population.

- Avec le déploiement de forces de sécurité, on pensera à court terme avoir calmé la situation, mais cela reviendra plus fortement ensuite.

- Durant une série d’émeutes, on déplorera tout particulièrement un drame concernant une femme grièvement touchée par les violences, et cela pourrait aussi concerner un enfant.

- Ce qui me surprend le plus dans ces visions, c’est le rythme très rapide avec le quel les événements et les décisions prises s’enchaîneront.


Forum
Répondre à cet article

43 Messages

  • si nicolas sarkozy - 24 avril 2007 19:55, par catherine

    est élu le 6 mai prochain c’est que la démocratie et une majorité de français l’auront voulu. Je ne me souviens pas que françois Mitterand ait été particulièrement apprécié en 1981 par les plus de 49% de français qui n’avaient pas voté pour lui.
    et nous verront bien ce qui se passe.

  • Bonjour,

    Si Nicolas SARKOZY est élu le 6 mai, nous aurons surement , le président de la Vème république le plus "haï".
    La campagne menée tout sauf SARKO va avoir des conséquences sur un éventuel quinquénat et il est juste de dire que des émeutes et des manifestations puissent avoir lieu dans la mesure o le pays n’acceptera aucune réformes , mais les contestera.

  • Au sujet des Apparences... - 24 avril 2007 16:54, par Un simple Analyste

    Exact Jean Paul,

    Officiellement (au yeux du peuple), "Miss SEGO" est au deuxiéme tour, et a donc pris avantage sur le vieux candidat extremiste.

    Cependant, la présence de la "miss" est assimilable a une sorte d’hologramme virtuel qui fait acte de prescence sur les ecrans TV.

    Mais comme vous le dites, Jean Paul, dans votre sitation plus haut,[...]
    officieusement en coulisse (hors des écrans TV) le courant d’influence "réel" est bien différent.

    Evidament, Les choses seront beaucoup plus claire suite au résultat final...

    Un simple Analyste

  • Avec tout le respect que l’on peut avoir avec la voyance ; Céleste vous pouvez reconnaitre qu’il ne s’agit pas qu’une erreur d’interprétation, vous avez chiffrés les scores du second tour de la présidentielle et ils ne sont pas juste.

    Comment vous basez-vous pour faire de la voyance ?

    Et comment peut on appeler cela "voyance" si cela ne correspond pas à la réalité ?

    En fait je souhaiterai comprendre qu’est ce qui fait qu’une prédiction ne se réalise pas alors que comme vous le dites, vous avez des visions... je comprends que l’erreur soit humaine mais si c’est une vraie vision comment cela se fait il que la réalisation ne soit pas au rendez-vous ?

    Steeve

  • bonjour jean-paul - 24 avril 2007 13:41, par Céleste

    Bonjour Jean-Paul,

    c’est ce que je tente désespérément d’expliquer, au milieu des attaques.

    Mes perceptions m’ont fait ressentir l’importance du débat central entre sarkozy et le pen, puis j’ai fait une erreur d’interprétation dans le réel.

    - Je pensais que tout le monde avait remarqué que toute l’élection est conditionnée par la place accordée aux idées de monsieur le pen, et la tactique adoptée par monsieur sarkozy pour y faire face.
    - Monsieur sarkozy a remporté la victoire face à monsieur le pen, dont les idées n’ont jamais été autant abordées dans une campagne.
    - bon nombre de médias, ou même candidats à l’élection, n’ont pas manqué de dire que les votes se sont passés dans le seul but de contrer l’un ou l’autre, et que donc le second tour s’est produit lors du premier !
    Je cite ce que j’ai entendu comme beaucoup de gens : "on nous a volé le premier tour"

    - Je précise que j’ai fais cette prédiction le 23 janvier 2006, à une période o l’on ne savait même pas si monsieur le pen réussirait vraiment à obtenir ses 500 signatures.
    - Qui aurait pu prévoir la proposition de création d’un ministère de l’immigration par monsieur sarkozy, et une telle campagne tournant autour des idées de monsieur le pen ?
    Suis-je la seule à voir le combat qui s’est déroulé entre nicolas sarkozy et jean-marie le pen, dont monsieur sarkozy est sorti grand vainqueur ?

    En étant honnête, pouvez-vous dire que lorsque vous êtes allés voter au premier tour, vous n’avez pas voté comme lors d’un second tour ?

    - Se rend-on compte de ce que monsieur le pen a lui-même déclaré : " nous avons gagné le combat de nos idées"
    - Se rend-on compte des traces que ce combat va laisser dans la mémoire du peuple dans les mois futurs sous la présidence de nicolas sarkozy ???

    Comme j’ai essayé de le dire, un medium ressent, voit, entend, les éléments qui lui sont transmis avec les plus fortes "ondes".

    Désormais je me contenterai de transmettre les "ondes" que je perçois, et tout le monde aura alors tout le loisir de constater la difficulté de la tâche qui incombe au medium, seul face aux attentes de prédictions précises ( faute de se faire accuser de charlatan), et qui dans le même temps vous attendent au tournant à la moindre défaillance ( afin de vous sauter dessus pour vous dire que vous êtes nul et devriez faire un autre métier).
    Quoi que l’on en pense, je ne fais pas des "pirouettes", je reste fidèle à ce que je "ressens" et je ne change pas de position.

    Je peux vous dire que je suis là pour longtemps, que les critiques ne me font pas peur et ne me décourageront pas dans ma longue quête de redonner un peu d’espoir, non pas en racontant de beaux rêves, mais en montrant qu’il y a quelque chose en quoi croire.

    J’ai 26 ans, j’ai donc tout mon temps.

    Bien amicalement,

    Céleste

  • y a t-il erreur ? - 24 avril 2007 11:51, par Jean-paul

    S’il y a erreur, ce n’est pour moi qu’une erreur d’interprétation,
    commentaire de Marine Le Pen après le résultat :
    "Nous ne sommes pas au deuxième tour, mais nos idées y seront"
    Le Pen sera donc bien, en quelques sortes, présent au deuxième tour.... le ressenti est donc juste !

  • oui l’erreur est humaine - 24 avril 2007 10:33, par Céleste

    Bonjour Indigo,

    oui, l’erreur est humaine, et c’est ce qui me permet de pouvoir au fil du temps de perfectionner l’interprétation des perceptions que l’on me donne.

    Je reconnais totalement mon erreur d’interprétation, cependant mes perceptions sont toujours les mêmes, donc je ne vais pas en inventer d’autres... (sourire)

    Je rapelle encore que je ne suis tenue à aucune obligation, je ne suis pas dans un tribunal, je suis sur un journal destinée à l’étude de la voyance.

    Céleste

  • emeutes sur le long terme - 24 avril 2007 10:27, par Céleste

    Bonjour,

    pas de duel Sarkozy/le Pen...En êtes-vous sûr...?

    Un medium n’est pas une calculatrice, il ne fonctionne pas sur des probabilités, il reçoit les sensations les plus fortes sur certains éléments ou personnes, et a ensuite la lourde tache de retranscrire et interpréter ces éléments dans notre réalité.

    On peut choisir d’avoir deux positions face à la voyance :

    1 : on cherche à en comprendre le fonctionnement, on y consacre une certaine réflexion, ce qui passe par un long travail qui peut consister notamment à émettre des prédictions, permettant de voir comment ces ressentis se reflétent dans la réalité, et ainsi faire progresser l’efficacité des mediums dans leur interprétation (c’est ce que je recherche avec le travail que je mène).
    Et, justement, les erreurs d’interprétation de mes ressentis, sont précisément ce qui me permettra d’ajuster au mieux mes perceptions avec la réalité (je travaille pour ma part sans support).

    2 : on se tape tous les uns sur les autres pour savoir qui a tort ou raison, et personne ne s’entendra jamais.

    Je crois qu’il est important de rappeler que ce journal de demain est un étude destinée à comprendre et faire évoluer le fonctionnement de la voyance, pour y voir plus clair.
    Donc peut-être il serait bon de ne pas mélanger étude, travail, réflexion... et règlement de comptes ?

    Je n’ai jamais signé de contrat qui me force à une obligation de résultat, et il n’y a rien qui justifie que l’on me mette une épée de damoclès au-dessus de la tête.
    Je ne dois rien à personne, et je compte bien continuer ma longue recherche, quoi qu’on en pense.

    Céleste

  • MON IMPRESSION... - 24 avril 2007 07:48, par A.CHEVALIER

    Je tenais à réagir moi aussi à cette voyance. Je ne tiens pas à revenir sur le second tour LE PEN - SARKOZY. L’erreur est humaine et, il me semble qu’en 2002, aucun voyant n’avait vu le résultat ! D’o l’énorme difficulté d’une telle prédiction. Ce que je ressens, et, encore une fois cela n’a pas valeur de résultat (en faisant un tirage de tarots), j’y ai vu que Nicolas SARKOZY, en ce moment et plus généralement, la France, a fait le bon choix = L’Amoureux (SARKOZY-ROYAL). Contre lui, il a toujours cette image officielle qu’il véhicule depuis le début de la campagne (Le Bateleur à l’envers + la Justice) et qui le freine. Je pense aussi que cela va s’accélérer. Les événements qui peuvent jouer en sa faveur vont avoir lieu le soir et peuvent être déterminants (la Lune + les Etoiles) : je pense au débat mais, encore une fois, je peux me tromper. Au final, il y a de fortes probabilités pour qu’il soit élu (le Pape) mais son image malsaine véhiculée par ses adversaires vont l’affaiblir politiquement (la Force à l’envers).
    Encore bravo à Céleste pour son courage !

  • Emeutes - 24 avril 2007 07:34, par Pascal

    Effectivement les voyances de notre amie Celeste me paraissent certes globalement de bonne qualité...Mais cette dame fait montre de trop de certitudes ...Et j’ai la meme impression que vous : elle justifie apres coup ses intuitions.

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2