Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Maëlys - Ce qu’en pensent certaines médiums, je publie pour elles avec leurs autorisations
Article mis en ligne le 13 septembre 2017

par Fabienne
logo imprimer
Noter cet article :
1 vote

- Dépêche de Fabienne
- Enregistrée le 13 septembre 2017

De Dorothée Lancelot médium :

- "Dites moi si ça parle, je vous donne ma dernière canalisation :

Elle est à côté d’un point d’eau stagnante mais pas dedans.
On me parle d’un parc ou d’un arbre à champignons non loin d’une grotte.

J’ai vu du maïs et le mot "maïa".

Un 2e homme plus âgé vêtu de noir.

Des ronces et des épines.

Elle est à 30mn de la salle des fêtes maximum.

Grotte n’est pas très loin d’une route avec un champs de maïs, pas connu du public mais j’ai le mot "champignon".

Je me vois en voiture, sur ma gauche c’est le champs et à droite c’est boisé ; quand je m’arrête, j’ai le champs en face de moi et le coin boisé derrière.
Pierres plutot grosses.

Pour moi ce n’était pas un pervers dans le sens viol ; je le vois comme perturbé voulant faire une offrande, un enfant donc, un être pur et vierge pour je ne sais quelle tendance religieuse, pour que la fortune vienne que le travail reprenne ; je le sens aux abois financiers.

Cirque, rêve de clown.

J’ai vu des vélos et un parc."


De Pierrette Cathelain Rubens médium :

- "J’ai vu comme un muret en pierres, configuration avec la rivière en contrebas, c’était très haut comme endroit !

Ils ne cherchaient pas au bon endroit. Que c’était hors de la zone délimitée par le triangle de recherches. On m’a fait ressentir cela.

La petite connait bien la personne avec qui elle est partie... Y a une sombre histoire ... il y a une relation familiale entre tous les divers protagonistes et aussi un point commun : l’armée.

Rêve cette nuit ... Il y avait du monde, des voitures, la montagne... et à la fin on me montre un puits et des pierres que l’on déverse dedans. Je précise que tout cela se passe en hauteur : un endroit qui surplombe un fleuve...

Je voyais également des images m’indiquant l’autoroute (mon rêve) et aussi le Rhône, j’étais focalisée dessus.

Les recherches devraient être élargies vers le Nord !

J’ai fait un rêve (c’est le mot consacré) :
J’étais au volant d’une grosse voiture noire et une petite voiture rouge s’est collé à moi pour passer sans payer à une sortie. Je ne sais pas vous dire si c’était autoroute ou autre...
Je précise : c’était une femme au volant de cette petite voiture rouge, je dis qu’ils ont pris l’autoroute mais pas vers le lac !! ils sont allés vers le Rhône."


de B D médium :

- " J’ai rêvé de champs de blé plusieurs fois également.

Je vois en zoom le champs de blé, ensuite un village.

1er rêve :
Je rêve d’un cirque qui charge des animaux devant le portail de salle des fêtes, des forains font monter des animaux (ours, lions, tigres etc...) dans un camion. Les animaux marchent sur le hayon et rentrent dans ce camion et je ressens que Maëlys est montée dans ce camion. Je vois bien tous les animaux. Etc...

2e rêve :
Je vois de dos 3 hommes assis sur un banc dans un parc. à€ gauche du banc j’ai l’impression de voir un sapin. Les 3 hommes discutaient (je n’ai rien compris à ce rêve)

3e rêve :
Je vois Maëlys dans un cabanon, elle est allongée par terre et porte sa robe blanche ; à sa droite, je vois pleins de bûches bien coupées et biens rangées. Ces bûches forment un tas de bois bien rangé à l’interieur du cabanon.

Je vois une scène : Un homme est agenouillé devant Maëlys, il y a un autre homme dans le cabanon. L’homme agenouillé fait le tour de Maëlys et place derrière Maëlysau niveau de sa tête. Et là il enfile un bas noir sur la tête de Maëlys. La petite gesticule, se débat, mais l’homme arrive à terminer son geste. Mais je ne vois pas la petite s’étouffer ou mourir. Le cabanon est petiit et je pense qu’il est doté de l’électricité ou d’un éclairage sommaire. Mais il y a de lumière artificielle dans ce cabanon.

4e rêve :
Je vois prairie, lac, ensuite rivière, rive de rivière.

5e rêve :
Le corps d’une femme brune morte habillée en blanc flottait sur le bord d’un lac ou d’une rivière. Mais ce n’est pas le corps d’un enfant. Donc là , je suis restée perplexe.

6e rêve :
Je vois un homme, blond, barbue, sortir de l’eau sur les rives de la rivière. On dirait qu’il s’est sauvé de la noignade. Il était tout essoufflé, il est sorti de l’eau mais il est resté un long moment allongé sur le dos sur cette rive haletant fort ; j’ai bien vu son visage.

7e rêve :
J’ai vu en flash une femme blonde, cheveux bouclés mi-courts. Impressionnant, son visage m’est apparu soudainement, elle pleurait à chaudes larmes.

Elle s’est assise sur chaise d’extérieur devant chez elle et elle a baissé sa tête et s’est caché le visage avec ses deux mains et à pleurer encore plus violemment.
Derrière elle, il y avait une maison à étage. La scène se déroule pendant la journée.

Ensuite, toujours dans ce rêve, on me montre une maison et un grenier bien éclairé, propre. Dans ce grenier, mon attention se porte sur une grande malle en fer ou en alu. Il y a des objets dessus. Une personne enlève les objets sur la malle et commence à ouvrir la malle et la mon rêve s’arrête.
La femme est blonde, châtain, cheveux bouclés, elle doit avoir la cinquantaine. Femme de la campagne on dirait. Elle n’est ni petite ni grande, taille moyenne je dirais. Femme ni grosse ni maigre, femme avec un peu de rondeurs. Elle a un joli visage qui montre bien son âge. Elle ne fait pas méchante. J’ai l’impression qu’elle a du caractère mais je ne l’ai pas ressenti méchante du tout. Je la vois bien mais c’est difficile pour moi de la décrire exactement. La couleur des yeux, je dirais vert ou marron pas sûre. Elle était devant sa maison quand elle pleurait assise sur chaise extérieure pliable. Derrière elle, on voyait une autre maison, là où il y a le grenier avec une grande malle grise."


De M A médium :
- "Moi j’ai juste vu au début que la petite était devant un grillage vert ou une grille avec un portail (on ne savait encore pas comment était fait le devant de la salle des fêtes).
Une voiture s’est arrêté côté parking, donc de l’autre côté du portail. Et je n’ai plus vu la petite. J’ai pas vu la couleur de la voiture. Pour moi la voiture n’était pas dans l’enceinte de la salle des fêtes.

Précision(s) supplémentaire, détail(s) significatif :
Les mots "Maïa" et "chalet" sont aussi évoqués.


Forum
Répondre à cet article

24 Messages

  • Arrêtez de relayer les médias avec leur certitudes qui ne sont parfois qué des suppositions.
    et Ne vous faites pas juge Sans Rien connaître de l affaire.
    il y a deux semaines c était forcément lui Le coupable.maintenant Il y a d autres intervenants.
    laissez les’ intervenants mettre leurs ressentis mais de grâce Ne faites pas de commentaire digne du café du commerce...
    moi perso j ai Le sentiment que ce gars n est pas clair Mais qué ce n est pas lui.je me trompe Peut etre Mais je pense qu on fait fausse route.

  • Entre le vin d’honneur et après le dessert o il revient avec le plein de coke à 1h du matin, il a eu des heures solo en dehors du mariage, il en a fait quoi ??
    http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Disparition-de-Maelys-Nordahl-un-suspect-aux-nerfs-d-acier-1346783

    Serait-il tombé sur des personnages douteux qui lui auraient proposé d’enlever une gamine contre du fric ??? peut-être justement qu’une voiture attendait sur le parking autre que la sienne.
    Je ne vois que cette version dans la mesure o quand Maelys a disparu il était bel et bien présent dans la salle.
    Les flics attendent qu’il leur dise à qui il a remis la petite ???
    C’est mal barré s’il a peur.

  • En espérant que ce post amène aussi d’autres personnes ayant des ressentis à ce manifester...
    Merci

  • Merci Fabienne et à vos consoeurs.

    Il y a des concordances avec cette dépêche (Auteur en attente de validation)

    De Valquirit :
    Dépêche enregistrée le 8 septembre 2017
    Pro. des arts divinatoires ? Non
    Source : Géomancie

    - "Je pense que l’enfant est à l’ouest, en hauteur à proximité d’un pont de chemin de fer et d’une rivière.
    Il y a de l’eau vive, des cascades, mais elle serait dans une grotte, un trou, quelque chose de sombre et de fermé.
    C’est un endroit difficile d’accès mais fréquenté (randonnée, canyoning ?).

    C’est un acte irréfléchi, une impulsion, mais il y a de la colére et de la violence qui explose. L’homme est intelligent, le jeu du chat et de la souris avec la police le stimule. Il aime se faire peur. Il a un esprit tortueux. Son entourage est malsain et dangereux. Il y a de la rage et de la rancoeur contenues en lui.

    Précision(s) supplémentaire, détail(s) significatif :

    Une femme de son entourage est au courant : témoin ? Confidente ?

0 | 10 | 20



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2