Marée noire en méditerrannée
Article mis en ligne le 30 octobre 2006

par Celtika (Céleste)
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

- Dépêche de Céleste
- Enregistrée le 30 octobre 2006
- Source : Flash
- Délai/Saison : (Clair) Moyen terme

Pour l’anecdote, et tant mieux si cela en fait rire certains, j’ai eu cette vision alors que je regardais mon café bien noir.

- Cela surviendrait sur une côte méditerranéenne
- Je ressens les pays arabes, et on me donne la Turquie
- Le pétrole s’échappe directement sur la côte et ne trouve donc pas son origine en pleine mer.
- On pourrait croire à un accident mais cela semblera trop suspect pour y croire. On me dit qu’il s’agit d’un geste "mal intentionné".
- Il sera cependant difficile de prouver les responsabilités.


Forum
Répondre à cet article

2 Messages

  • carte turquie, mer noire, méditerranée - 13 novembre 2007 02:21, par Celtika

    Pour ceux qui comme moi auraient besoin de rafraichir leur mémoire en géographie ;-)

    Voir en ligne : Carte de situation de la Turquie

  • Marée noire en mer noire ? - 13 novembre 2007 02:15, par Celtika

    Les indications de la prédiction initiale :

    - " marée noire "
    - " Cela surviendrait sur une côte méditerranéenne "
    - " Je ressens les pays arabes, et on me donne la Turquie "
    - " Le pétrole s’échappe directement sur la côte et ne trouve donc pas son origine en pleine mer "
    - prédiction enregistrée le 30 octobre 2006

    Un an plus tard à quelques jours près, article du 12.11.07

    Craintes de catastrophe écologique après des naufrages en mer Noire

    Le mauvais temps ralentit les opérations de récupération de quelque 3.000 tonnes de mazout encore contenues dans un bateau citerne. Cinq marins sont toujours portés disparus.(…)rois corps ont été retrouvés lundi 12 novembre sur les côtes de la mer Noire après une tempête qui a entraîné le naufrage de cinq cargos dont un transportait du mazout et trois du soufre, faisant craindre une catastrophe écologique.
    (…)Le mauvais temps ralentissait les opérations de récupération de quelque 3.000 tonnes de mazout encore contenues dans un bateau citerne, le "Volganeft 139", appartenant à une compagnie russe, et qui en avait déjà laissé échapper environ 1.300 tonnes

    (…)En plus du "Volganeft-139," trois navires transportant du soufre ont coulé dimanche dans le détroit de Kertch, un important point de passage des oiseaux migrateurs en route vers le sud en cette période de l’année mais aussi habitat des tortues de la mer Noire.
    Oleg Mitvol, a fait état dimanche soir d’un "incident écologique sérieux", alors que plusieurs ONG de défense de l’environnement ont dénoncé "une catastrophe écologique", estimant que le mazout et le soufre risquaient de polluer gravement l’eau et les côtes.

    (…)Mais les écologistes soulignent que l’impact d’un accident sur l’environnement dépend aussi d’autres facteurs que la quantité de pétrole.
    Le Volganeft-139 transportait du mazout de la ville de Samara sur la Volga dans le sud de la Russie vers un terminal pétrolier ukrainien, ont rapporté les agences de presse russes.
    La mer Noire est bordée par la Bulgarie, la Géorgie, la Roumanie, la Russie, la Turquie et l’Ukraine et reliée à la Méditerranée par le détroit du Bosphore.

    Voir en ligne : Craintes de catastrophe écologique après des naufrages en mer Noire

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2018 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2