"Le Journalisme d'intuition"



             Les scoops des Journalistes d'intuition

Accueil > Les prédictions enregistrées > Années précédentes > 2009 > 05 / 2009 > Petit point sur le futur de l’économie

Petit point sur le futur de l’économie

mercredi 27 mai 2009 -  10:19, par Eysméralda

- Dépêche d’Eysméralda
- Enregistrée le 27 mai 2009
- Support : Tarot d’Ambre, tarot de Marseille, ressentis purs.
- Délais : Précisé pour chaque point



J’ai parlé hier de ce qui allait monter (notamment au niveau des
matières premières), je n’ai pas évoqué dans les détails ce qui allait
chuter ou continuer sa descente aux enfers (suivant les cas).

- Déjà, une première chose sur les rumeurs actuelles concernant la note
financière AAA du Royaume Uni
 : oui elle sera abaissée, mais dans
quelques temps, je dirais fin août. (J’avais prédit en décembre dernier
sur un autre site que le RU rencontrerait des problèmes de solvabilité à
ce moment là, je réédite et confirme cette prédiction.)

Sur les métaux :
- si l’or va tripler et l’argent décupler dans les trois
prochaines années, certains autres métaux sont pour le moment totalement
instables et vont continuer à descendre (cas de l’acier, du fer, de
l’aluminium, du nickel)
– Le cours de ces métaux là « ment », il n’est
pas franc du tout (baleine sous caillou plutôt qu’aiguille sous roche).
Il va y avoir des montagnes russes, plutôt à la baisse, les concernant.
(La hausse reviendra, mais bien plus tard.)

Les céréales (blé, soja...) vont aussi avoir des bas, mais leurs
montagnes russes seront à la hausse très franchement sur le moyen et
long terme.
- (Les cours « mentent » aussi, mais dans l’autre sens : par
rapport à un besoin dans le futur qui va exploser vis-à-vis une baisse
de l’offre due à divers raisons parmi lesquelles problèmes de rendements
pas à la hauteur des espérances sur certaines récoltes)

Sur la pierre (l’immobilier) :
se méfier du neuf plus que de l’ancien.
- Il ne faut pas compter sur un effondrement radical des prix (à partir
des prix actuels, et je parle pour la France), même si ils vont
continuer à baisser encore quelques temps. Sur le long terme, l’ancien
est l’une des rares « valeurs sures ».

Chômage : la tendance actuelle est à une hausse continue du nombre de
demandeur d’emplois, et une baisse en pourcentage du nombre de chômeurs
indemnisés. Cette tendance va se poursuivre sans surprises pour personne...

Sur les places boursières :
- après le rebond, l’accalmie. Elle se
poursuivra encore quelques temps, puis après une courte « embellie »
nous assisterons à une nouvelle chute des cours (de même type que celle
de février dernier).
- Le point bas pour le CAC sera atteint vers 2500
environ, baisse stoppée à ce moment là par une habile communication
(entres autres) plus que par un événement majeur (il n’y a pas de causes
concrètes autre que la vie propre du marché et sa manière de réagir aux
nouvelles qu’il veut bien entendre) .

Cette succession d’événements est
pour une période plutôt courte, c’est à dire les 2 ou 3 mois qui viennent.




Notez votre intérêt pour cette dépêche




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP | Rédaction | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0