France / Politique
Procès du financement occulte du RPR
Quel avenir pour Alain Juppé ?
Article mis en ligne le 11 octobre 2003

par Sabrina
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

De SABRINA
Enregistré jeudi 9 octobre 2003 19:04

- Source : Flashes de voyance
- Echéance : ?

- Alain Juppé était-il au courant du financement occulte du RPR ?

Au début je ne crois pas. Ensuite il y a eu des dissensions au sein de ce parti et il s’est intéressé d’un peu plus près à certaines campagnes financières mais seulement dans le but de confondre certains leaders.
Quand il a compris où il avait mis le nez, il s’est empressé de créer un nouveau parti par peur des conséquences.

- Alain Juppé est-il honnête ?

Dans le concret oui, mais dans sa démarche non.

- Alain Juppé sera-t-il lavé de tout soupçon devant la justice ?

Au départ, je crois que procès sera assez à son avantage, mais des témoignages viendront
noircir sa réputation, laissant sous-entendre de graves soupçons sur lui.

- Alain Juppé pourrat-il continuer à être président de l’UMP ?

Très affecté par ce déballage politico-financier, je le vois pas continuer sur demande de ses amis politiques.
Le gouvernement a peur tout de même que Alain Juppé ne fasse des confidences intempestives par dégoût d’avoir été "lâché"
(Rafarin et Chirac)

- Nicoclas Sarkozy voudra-t-il en profiter pour prendre la présidence de l’UMP ?

Oui et il sera élu.
Soutien à peine voilé de J.P.Raffarin et J.Chirac.

- Alain Juppé se présentera-t-il en 2OO7 pour la course à l’Elysée ?

Il va se mettre au vert pendant un certain temps pour se faire oublier politiquement et administrer sagement sa mairie.
Il va repeaufiner son image d’une façon plus européenne dans l’avenir et fera de telle manière que l’on le sollicite pour la prochaine candidature présidentielle.

- Son adversaire potentiel ? Nicolas Sarkozy.

Création d’un nouveau parti politique en 2OO6 AVEC ALAIN JUPPE à la présidence.
Parcours sans faute jusqu’en 2OO7 pour lui.


Forum
Répondre à cet article

5 Messages

  • > Procès du financement occulte du RPR - 15 février 2004 20:59, par Ellora

    Bonjour,
    Je pense que la prédiction de Sabrina se vérifie dans ses grandes lignes. Il ne quitte pas la mairie de Bordeaux et a annoncé un retrait progressif de la vie politique.
    Bien à vous

  • > Procès du financement occulte du RPR - 10 février 2004 20:24, par Sabrina

    Merci de votre intérêt. laissez-moi quelques jours pour vous répondre et y apporter tout le soin demandé.

  • > Procès du financement occulte du RPR - 9 février 2004 02:05, par Chevalier

    Aujourd’hui que nous avons le résultat, nous voyons que vous avez fait erreur dans votre prédicyion, puisque Mr Juppé est condanné.

    Il va faire appel, mais pour l’instant garde tous ses mandats.

    Pourriez vous analyser de nouveau vos prédictions pour la suite de cet événement.

    Voyez vous suite à cette affaire soit une victoire de la gauche aux régionales ou cela va renforcer les votes pour l’UMP, à moins qu’il y ai un fort vote pour les extrèmes.

    Merci de votre analyse.
    Jacques

  • > Procès du financement occulte du RPR - 30 janvier 2004 15:05, par sabrina

    AFP TRIBUNAL DE NANTERE -30 janvier 2004 14h50

    Alain Juppé condamné par le Tribunal correctionnel de Nanterre a une peine de 18 mois d’emprisonnement avec sursis assorti d’une mesure d’inéligibité de 10 ans, dans l’affaire du financement illicite de l’ex-RPR.
    Demande rejetée pour ne pas inscrire cette condamnation sur son casier judiciaire.

    AP- son avocat Me Francis Szpiner a précisé qu’il ferait appel et que son client se prononcera dans les jours qui viennent sur la suite de sa carrière politique

  • > Procès du financement occulte du RPR - 21 novembre 2003 17:23, par sabrina

    juste donner le résultat de ce procès :
    Alain JUPPE ancien secrétaire général du RPR
    ancien adjoint aux finances de la ville de Paris

    dans le monde du 31 octobre :
    8 mois avec sursis avec amende laissé à l’appréciation du tribunal.
    le subtitut a jugé :
    injustifié l’inéligibilité de M. JUPPE et que ce n’était pas à la justice
    de le mettre hors jeu politique mais au peuple souverain.

Dans la même rubrique



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2018 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2