Retrait d’épargne interdit ?
Article mis en ligne le 1er novembre 2011

par Barbara Dorveaux
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

- Dépêche de Barbara Dorveaux
- Enregistrée le 1 novembre 2011
- Source : Flash

Je viens de voir les infos et j’ai eu un flash spécial ;)

- Ils vont réquisitionner les fonds de certaines banques,
enfin, je m’explique, ils vont interdire la sortie de placement d’argent genre livret PEL, etc…

P.S. :

Des médias du 31 octobre : "Le Premier ministre grec Georges Papandréou a annoncé lundi l’organisation d’un referendum en Grèce et d’un vote de confiance au parlement sur l’accord conclu la semaine dernière au sommet européen de Bruxelles pour effacer une partie de la dette publique grecque. « La volonté du peuple grec s’imposera à nous », a déclaré M. Papandréou au groupe parlementaire socialiste, tout en indiquant aussi qu’il allait demander un vote de confiance au Parlement sur l’accord sur la dette.

Les Grecs « veulent-ils l’adoption du nouvel accord ou le rejettent-ils ? Si les Grecs n’en veulent pas, il ne sera pas adopté », a déclaré le Premier ministre.

Une majorité de Grecs opposés aux décisions du sommet de Bruxelles"


Forum
Répondre à cet article

7 Messages

  • la crise financiére - 8 décembre 2011 01:02, par tchen1

    je ne vois pas de restriction drastique des retraits en banque..je vois plutôt un accord sur l’organisation des budgets et dettes .Il y a des accords secrets pour que la BCE puisse agir . En juillet, il y a une reprise économique venant des Usa qui assurera la réélection d’Obama et provoquera une reprise en Europe.d’après ma vision d’astrologue.

  • PEL pour Jean et les autres - 6 décembre 2011 09:51, par mary

    Bonjour Jean,

    Je suis très en retard et je vous remercie de m’en excuser.

    J’ai cherché s’il existait des PEL en Grèce et jusqu’à maintenant j’ai fait chou blanc. J’en déduis donc que cela concerne notre beau pays de France. Quand la note de la France sera dégradée de deux points, les français qui ne l’ont pas encore fait risquent de se jeter sur les banques pour vider leurs comptes et ils feront certainement comme en Argentine : limiter les retraits à tant par semaine, quinzaine ou mois.

    Je n’ai aucun don, j’essaie de faire travailler mon cerveau mais je vois bien que depuis quelques années nous allons dans un mur, nous allons vers la faillite du pays.

    Qui pourra redresser le pays et faire participer, cette fois-ci, tout le monde ? Qui pourra moraliser, si cela est possible, le système bancaire et le scinder en deux : les banques de dépôts d’un côté, les banques d’investissements de l’autre mais surtout complètement indépendantes les unes des autres ? Qui aura la volonté de mettre en place des réformes durables (ne pas les changer tous les ans où au gré des situations économiques) avec des droits mais des devoirs pour tout le monde ?

    J’ai trop de questions. Sincèrement plus les années avancent, plus j’ai peur et je ne sais pas complètement pourquoi ?

    JEAN, si je trouve d’autres choses sur la Grèce, je vous les enverrais.

    Bonne journée à tous.

    Mary

  • MARY - 5 novembre 2011 10:25, par Jean Suila

    C’est l’emploi de "genre" devant "PEL" qui m’a fait poser la question. Barbara aurait donc pu vouloir dire "l’équivalent grecque de nos PEL" (?)

  • JEAN - 4 novembre 2011 08:27, par mary

    Moi je pense à la France. Barbara nous parle de blocage de livrets style PEL. J’avoue que je n’ai pas cherché plus loin.

  • ils vont (?) - 3 novembre 2011 18:08, par Jean Suila

    Bonjour Barbara,

    Vous dites

    "ils vont"

    Les autorités françaises ou les autorités grecques ?

  • Paralysie des transactions bancaires - 2 novembre 2011 15:21, par Jacques

    Il semble que la situation peut évoluer en une paralysie des transactions bancaires, c’est à dire que si un collapsus sur la monnaie Euro se déclenche,
    les organismes bancaires vont cesser toute activité temporairement. Rien ne pourra alors être acheté par carte bleue ou autre moyen connecté.
    Comme les chèques ne seront plus traités immédiatement, les commerçants pourront aussi les refuser très rapidement.
    Seul l’argent liquide permettra d’acheter quelque chose, le temps que les états et les banques mettent une solution en place.

    Une prémonition d’une dizaine d’année décrivait la file des gens attendant devant les banques pour changer leurs euros par une nouvelle devise, avec un taux du genre 10 euro pour un nouveau "nouveau franc". Autant dire que le changement de monnaie s’accompagnera d’inflation et d’une grosse aggravation de la crise.

  • RETRAIT ARGENT INTERDIT - 2 novembre 2011 11:41, par mary

    Il y a une dizaine d’années, une médium amateur nous avait signalé ce fait. A ce moment-là, je parlais d’un parallèle entre l’Argentine et la France et précisait qu’il fallait faire attention qu’on ne fasse pas pareil chez nous. Le problème est qu’il faudrait sortir l’argent en quantité correcte si on ne veut pas être "dénoncé" à TRACFIN ! Il me semble que le montant est de 2 000 euros par séance sinon je pense qu’il faut une bonne raison ! Euh… un coffre-fort ou une peur de la faillite de la banque, est-ce une bonne raison ?

    Bonne journée à tout et merci encore à Barbara de nous prévenir.

    Mary

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2018 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.88
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2