Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Sur la disparition de FIONA, 5 ans, à Clermont Ferrand
Article mis en ligne le 17 mai 2013

par loulou
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

- Dépêche de Loulou
- Enregistrée le 17 mai 2013
- Source : Flash
- Délai / Saison : Au printemps

Je reviens sur ce site, je vous fais part de mes ressentis concernant la disparition de la petite...

- Pour moi, et ceci depuis le début, la mère est totalement hors de cause, je n’ai pas d’implication familiale non plus, il s’agit d’un enlèvement direct d’une femme, avec un homme complice qui attend dans un véhicule plutôt bleu métallisé à une sortie annexe à l’est du parc...

- Il me semble qu’elle ait été amenée dans un garage puis rapidement dans un sous-sol d’un pavillon avec jardin et animaux...

- Je vois en effet un local sombre comme une cave avec un néon tamisé et un aménagement de cette pièce (comme le dit un autre internaute, j’ai cette notion de lieu comme inspiré de ce qui s’est produit à Cleveland).

- Il ressort de l’argent, une transaction financière, je pense que la femme a des origines ou un prénom étranger¦

- Elle a des soucis psychologiques et semble être sous l’autorité d’un homme d’une quarantaine d’année, on me montre des caravanes non loin, mais je n’ai pas l’impression que les ravisseurs soient des gens du voyage...

- Il faudrait que les enquêteurs exploitent des vidéos / photos anciennes de ce parc car ce "couple" a déjà fait du repérage dans le passé...

- Je ne sais pas si la petite est décédée, je la ressens très faible, elle appelle sa mère et est tellement apeurée que cela me brouille sur son état vital...

- Une femme a été témoin mais se tait ??
- Elle semble ne pas prendre conscience de l’importance de son témoignage, elle a observé une attitude étrange, mais ne réagit pas ??
- Ou alors cela ne va pas tarder apportant une avancée.


Forum
Répondre à cet article

4 Messages

  • Ce que j’ai lu sur l’institutrice, c’est que le jour de la disparition, elle a vu Fiona et elle aurait été étonnée de la voir seule.Quelques temps après,elle aurait vu la mère à sa recherche.Elle n’a peut-être pas réagi sur le coup en pensant qu’elle allait être retrouvée et a cru cela inutile du fait qu’il était évident pour tous que la petite était dans le parc avec sa mère.Ce n’est que le lendemain qu’elle s’est manifesté en voyant la complication.Autre hypothèse : entre le moment o elle a vu Fiona seule et celui o elle voit la mère la chercher,peut-être a t-elle vu le ou la ravisseuse ou un intermédiaire.Qui sait ,si elle n’a pas cru elle-même que c’était un proche et vu l,issue, qu’elle s’en morde les doigts.Quelqu’un peut-il avoir des ressentis plus précis sur cette instit,j’ai comme l’impression qu’elle peut être l’élément clé sans le savoir au préalable.La peur l’a peut-être empêché d’agir en voyant les résultats ou en faisant le lien avec une organisation dangereuse....

  • Si c’est l’institutrice et qu’elle a relevé un comportement étrange, on n’est pas au courant.

    C’est sans doute l’observation de ce comportement étrange qui va faire progresser l’enquête... Espérons que ce soit elle et maintenant et que l’on e nous dise rien pour préserver l’avancée des recherches en toute discrétion.

  • Bonjour Loulou,
    pensez-vous que la personne que vous décrivez comme témoin puisse être l institutrice qui confirme la présence de Fiona au par ce jour là  ? Avez vous eu d ’ autres éléments depuis ?

  • Bonjour,
    je tiens à répondre à ton message qui m’a interpellé notamment concernant cette histoire de femme. J’ai fait un rêve : je me retrouve dans le parc, il y a du monde, tout semble bien aller, puis tout le monde s’ agite et cherche la petite, puis tout d un coup un mot me vient en tête :"EVILE" : le E est très important et révèle une présence maléfique féminine. J’en étais étonnée moi même car j’ai pensé à un homme avant de faire ce rêve, mais effectivement, une femme a été utilisée afin d’entraîner la petite, chose à laquelle on a pas vraiment envie de penser. .enfin d’accepter selon ma sensibilité personnelle.
    Voilà pour le moment.

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2