Bandeau
Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition
"Le Journalisme d’intuition"

Un avion atterrit en grande difficulté - Un mort sur la piste
Article mis en ligne le 22 février 2008

par Celtika (Céleste)
logo imprimer

- Dépêche de Celtika
- Enregistrée le 20 février 2008
- Source : Rêve
- Délai / Saison : (Clair) Moyen terme

J’ai fait un rêve le 16 février dernier, dans lequel un avion rencontre des difficultés lors de l’atterrissage.

Précisions :

Je vais tenter de prendre dans l’ordre les informations, telles que je les aies vues dans le rêve.

- Je me vois d’abord avant le départ, montant dans l’avion et cherchant désespérément ma place.
_Il fait nuit, je ne dois pas avoir vraiment l’habitude de prendre l’avion, car je suis plutôt perdu(e).

- Le pays de départ dans lequel je me trouve pourrait parler une autre langue que la mienne car je ressens un réel barrage pour communiquer avec les personnes présentes.

- Le voyage me paraît relativement long, je cherche àchanger plusieurs fois de place, peut-être parce que je suis malade ou bien parce que je supporte mal l’avion peut-être..?
Bref, je finis par voir le jour se lever, ce qui me laisserait penser qu’il s’agirait d’un vol long courrier.

- Alors que l’on approche de notre destination, on me dit d’aller me placer vers l’avant de l’avion, et on prends soin de bien m’attacher, il y a des sangles àmettre, on pourrait presque penser que je me prépare àsauter en parachute.

- Puis, je me retrouve de nouveau àl’arrière de l’avion, sà»rement dans la peau d’une autre personne. _ Je remarque que tout le monde autour de moi est inquiet, il y a comme un vent de panique, nous sommes obligés de nous accrocher fortement pour tenir ànos places, il y a comme des secousses qui ne nous rassurent pas.

- Nous sommes tous très inquiets, un problème semble être survenu, mais on ne sait pas quoi précisément.
L’avion perd en altitude, le pilote nous annonce qu’il va tenter de se poser malgré tout.

- Je ressens quelque chose concernant le pilote et le copilote : on dirait qu’ils ne sont pas très expérimentés, ou alors jeunes, j’ai encore comme une sensation de formation, ou d’école.

- Heureusement, il parvient àposer l’avion, et il nous annonce avec soulagement : " ça y est ! nous avons réussi àatterrir au centre de la piste d’atterrissage ! ".
Et àce moment là, je me penche et je vois effectivement les petits lumières au sol qui délimitent la piste.

- Il y a par contre une chose que je ne m’explique pas, et qui me paraît sans logique pour le moment :
au moment où nous nous posons, un homme meurt, il est tué par l’avion et, étrangement je le vois qui se trouve àl’extérieur, sur la piste.

Puis, lorsque je descends enfin de cet avion, je vois avec surprise des dizaines de personnes, allongées au sol sur le côté de l’avion.
Je ressens la vie dans leurs corps, donc il doit y avoir beaucoup de personnes choquées principalement.
Mais il y a au minimum cet homme, d’âge mà»r, qui meurt, et je ne m’explique pas tout.

Ensuite avec le dessin intuitif, j’ai tenté d’obtenir plus d’informations.
On me donne deux termes en anglais : "Plane" (avion), et "Seven" (sept).

Cela pourrait expliquer que lors de l’atterrissage nous nous trouvons en territoire anglophone... ?

Le dessin mentionne également, la cabine de l’appareil et les éclairages, peut-être en rapport avec un dysfonctionnement.
- Est évoqué également l’arrière de l’avion, avec la notion de "flamme", ce qui peut signifier par exemple une surchauffe.

Comme autre indication, il y a également la lettre H, et d’autres informations géographiques portées sur le dessin.

En tentant de repérer le lieu de destination, je pourrais tenter d’interpréter le sud des USA par exemple, peut-être àhauteur du Mexique, ou vers là-bas. Mais je n’ai aucune certitude.

- Un ressenti concernant les pilotes :
ils hésiteront àprévenir de suite leur base de contrôle. Il faudrait pourtant qu’ils le fassent immédiatement.

Compte-tenu de la façon dont j’ai reçu cette information, elle se produira probablement rapidement, un àdeux mois. Il pourrait également y avoir une petite série d’événements très similaires, dans une même période.

Celtika


Forum
Répondre à cet article

2 Messages

  • le copilote meurt en vol - 25 février 2008 20:13, par emmanuelle

    Bonjour,

    aujourd’hui j’ai lu cet article : "Royaume Uni : Le copilote meurt en vol .", c’est pourquoi votre article m’a interpellé... j’ai trouvé le parallèle interessant !!

    A bientôt !

    Emmanuelle

    Voir en ligne : "Royaume uni : le copilote meurt en vol"

  • J’ai postée ma prédiction le 20 février 2008, elle a été enregistrée àcette date.
    Elle n’est parue que le 22 février, mais je pense que les abonnés ont reçu automatiquement la prédiction dans leur boite mail dès le 20 février ?

    Je poste làun article sur avion qui a dà» atterir d’urgence àMiami, regardez sur le dessin je note :
    - le sud des USA, le 22 février 20008.
    - L’avion a bien réussit àatterrir, comme dans la prédiction "Heureusement, il parvient àposer l’avion"
    - Et le problème survenu a concerné le train avant de l’avion (regardez bien le dessin, j’avais noté "train d’atterrissage" )

    ( Jean peut-on permettre de cliquer sur le dessin pour l’agrandir ?).

    J’avais également noté " bâteau mer ", et envisagé que cela se produise peut-être àhauteur du Mexique.
    Cela correspond très bien àMiami.

    voici l’article

    Atterrissage d’urgence réussi de l’avion d’American Airlines àMiami

    MIAMI (Etats-Unis) - Un avion de la compagnie American Airlines, avec àson bord 138 personnes et qui rencontrait un problème technique sur son train avant, a réussi vendredi un atterrissage d’urgence àl’aéroport de Miami, a indiqué une source aéroportuaire àl’AFP.

    "L’avion a atterri sans problème", a déclaré un porte-parole des pompiers de l’aéroport de Miami (Floride, sud-est), interrogé par l’AFP.

    Les pompiers et des équipes de secours d’urgence étaient en place au bord de la piste pour intervenir en cas de besoin.

    L’avion, un Boeing MD80, avec 133 passagers et 5 membres d’équipage àson bord, venait de décoller de l’aéroport de Palm Beach (Floride) en direction de Chicago (Illinois, nord), quand il a été dévié de sa route en raison d’un problème de train d’atterrissage avant.

    "L’avion va réaliser un atterrissage d’urgence", avait confirmé un peu plus tôt àl’AFP un porte-parole des pompiers, indiquant qu’un plan d’urgence avait été mis en place.

    Avant d’atterrir, l’avion avait survolé pendant de longues minutes l’aéroport de Miami afin de brà»ler son carburant.

    Selon les images montrées par les chaînes de télévision américaines, l’atterrissage s’est fait en douceur, le train avant ne touchant la piste qu’au dernier moment avant que l’avion ne s’immobilise.

    (©AFP / 22 février 2008 22h15)

    Je pense qu’il serait intéressant d’avoir un plan avec vue de dessus de l’aéroport de Miami, si quelqu’un peut trouver cela ?

    Ensuite, pour ce qui est du reste des éléments, je savais bien que quelque chose ne collait pas (notamment pour le mort sur la piste alors que l’avion parvient àatterrir). Cela m’a confirmé que de nouveau, j’ai eu dans un même rêve, différents éléments d’événements connexes, dans un même temps.

    Souvenez-vous la phrase où je dis " Alors que l’on approche de notre destination, on me dit d’aller me placer vers l’avant de l’avion, et on prends soin de bien m’attacher, il y a des sangles àmettre, on pourrait presque penser que je me prépare àsauter en parachute."

    j’ai pu constater qu’il s’est produit cet événement qui suit, le 23 février, (24h plus tard après le premier avion) :

    Crash d’un bombardier B-2 dans le pacifique

    NOUVELOBS.COM | 23.02.2008 | 16:55

    II s’agit du premier incident impliquant ce type d’appareil.

    L’armée américaine enquêtait samedi 23 février pour déterminer les causes du crash d’un bombardier furtif B-2, survenu dans la matinée sur l’île de Guam dans le Pacifique. II s’agit du premier incident impliquant ce type d’appareil.
    Ses deux pilotes sont parvenus às’éjecter de l’avion, a annoncé l’armée américaine. "Ils ont été examinés par les autorités médicales et leur condition physique est bonne", a fait savoir l’armée de l’air.
    "Les équipes de secours sont sur place. Une équipe d’officiers va enquêter sur l’accident", a précisé l’état-major de l’aviation américaine dans le Pacifique.
    Les bombardiers stratégiques B-2 sont indétectables par la plupart des radars. Ils ont une autonomie de près de 9.600 kilomètres et coà»tent près d’1,2 milliard de dollars (810 millions d’euros) l’unité. (Avec Reuters)
    voir l’article sur nouvelobs

    Ces quelques premiers éléments me confirment qu’il va y avoir une série d’événements de ce type.
    Pendant que je dessinais l’avion pour le sud des USA, j’ai ressenti l’Afrique, et j’ai eu le début d’un nom "Johanne..", ce qui me fait donc de suite penser àJohannesburg. Je pense qu’il faudrait surveiller de près l’information àce sujet prochainement.

    Celtika

    ps : Concernant le second dessin qui est sur cette meme prédiction, il ya une petite erreur car il concerne une autre prédiction que j’avais validé mais apparemment elle a voulu se glisser au milieu des avions :-)

    Voir en ligne : Atterrissage d’urgence réussi de l’avion d’American Airlines àMiami

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2018 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2