Une eau minérale provoque un empoisonnement de masse
Article mis en ligne le 31 octobre 2006

par Florence R
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

- Dépêche de Florence R.
- Enregistrée le 31 octobre 2006
- Source : Clairaudience

Menace sur l’eau fin du mois : Empoisonnement de masse

Synergie et complémentarité

- "Bonjour, je suis Florence R., je pense avoir des précisions concernant votre flash, car j’en ai eu un la semaine dernière à ce sujet Il s’agit bien d’un empoisonnement à l’eau, qui effectivement aura des conséquences sur un grand nombre"

J’ai "entendu" : eau minérale… Valvert (?)
- problème microbien dans les cuves, intoxication
- présentateur TV annonçant les nombreuses hospitalisations
- codes partiels des bouteilles 1001, 0101, 1010, 0110
que des codes binaires


- "Je ne sais pas à quoi cela correspond, j’ai tenté de joindre un responsable pour obtenir des renseignements sur la codification et le traitement de l’eau mais sans succès, pas trouvé sur le site de téléphone. Que pouvons nous faire ?"


Forum
Répondre à cet article

1 Message

  • empoisonnement de cuves à vins ??? - 1er novembre 2006 00:36, par Céleste

    Bonjour Florence,

    ne pourrait-il pas s’agir de cuves à vins ???
    Voyez ce dont il est question sur la fermentation :

    " Les propriétés stabilisantes du SO2, habituellement utilisé en œnologie comme conservateur sont bien connues. Le SO2, du fait de sa large polyvalence, s’est imposé en œnologie pour ses potentialités antiseptiques, antioxydantes et antioxydasiques. Aujourd’hui, le SO2 est reconnu comme étant l’agent de conservation et de stabilisation irremplaçable du vin. De toutes ses propriétés, ce sont, sans conteste, ses qualités antiseptiques sur la flore microbienne qui sont les plus importantes.

    Cependant, de plus en plus d’hygiénistes reprochent à ce produit de nombreux effets secondaires indésirables sur l’organisme. Les doses sont actuellement revues à la baisse et son utilisation est même discutée."

    Etape 3 : arrêt de la fermentation. Lorsque la densité mesurée égale 1 010, on arrête la fermentation en entreposant les erlenmeyers dans une chambre froide à +5°C.

    Lien internet : http://www.finances.gouv.fr/DGCCRF/01_presentation/activites/labos/2001/dmdc.htm

    Voir en ligne : http://www.finances.gouv.fr/DGCCRF/…

Mots-clés associés



Contact Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2018 © Le Journal de Demain - Journalisme d’intuition - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2