ANALYSE


Eprouver les arts divinatoires
pour mieux les étudier
Les étudier pour mieux les comprendre
Les comprendre pour mieux les utiliser

Derniers flashes

"Le Journal de Demain"
reste une démarche expérimentale :
Un laboratoire des applications

page précédant la découverte de l'enfant
 

Le 1er Avril 2002 un enfant disparaît.
Disparition très inquiétante au regard de la santé mentale de sa maman (On l'apprendra plus tard).
Des moyens importants, tel que le déplacement du département Lot d'une brigade cynophile, des hélicoptères, des plongeurs
...
sont déployés.

Il est retrouvé mort, 15 jours après,
sur une plage par un promeneur.


Je suis allé "voir" à quel point les visions transmises correspondaient au lieu de la découverte du corps... (Rouen - Fécamp : 80 km)

Les photos du site de la découverte...
Plus que troublant !

A droite du port, la falaise en pente, une forte pente mais pratiquable, un sentier sauvage, des genêts, des épines.
Au bord de la falaise, trois blockhaus en ruine, superposés, accessibles par des trouées ; d'énormes pierres, au bas du dernier.
A mi-pente très près du bord de la falaise (30m) :
Un bâtiment en construction, un chantier, une grosse pelleteuse (que l'on peut prendre pour une grue).
En face, côté port : Une grue de levage.
En bas, des barrières de ville et un panneau "accès interdit".
Côté mer, la falaise s'éboule. La mer vient l'effleurer.
Il y a des trous comme des entrées de grotte.
Au sol les galets se mélangent aux blocs de craies tombés.


De Thierry CANTARA Enregistré le 10 avril 02
5 jours avant la découverte
" - ... je doute qu'on le retrouve vivant,...
En fait, je vois de l'eau, comme un courant d'eau...
je pense qu'on le trouvera dans un lieu où il y a comme une veille ruine...

De Liliane
Enregistré le 11 avril 02
4 jours avant la découverte
Hélas, je n'ai pas l'impression qu'il soit vivant.
Etouffé et il me semble par une mère, haineuse, puis caché dans une "grotte" :
Des falaises, que je situe sur la côte entre Fécamp et Etretat.
Une grotte difficile d'accès mais accessible à marée basse (La mer l'effleure à marée haute).
On mettra du temps encore à le retrouver
Précisions :
Un sentier sauvage qui descend, connu par les cueilleurs de mures (épines), acte prémédité (lieu "repérer" pour sa difficulté d'accès), c'est une "grotte" qui n'est pas naturelle (ruine de blockhaus ?), plusieurs pièces, noir complet, vides, odeur de moisi, un double accès (à marée basse, en bas et par "une cheminée", large au départ puis rétrécie en boyau, en haut (l'enfant semble avoir été jeté dedans).
Chercher un "chausson" sur le sentier (tombé pendant le transport de l'enfant qui a été étouffé (coussin) avant).


D'IZYS
Enregistré le 11 avril 02
4 jours avant la découverte
Je crois qu'il est décédé depuis 8 jours.
Je vois la mort (meurtre) et des violences.
Je pense que le corps sera retrouvé dans sa région ou pas très loin, car je vois le sable, la mer.
...maladie mentale (le criminel).
Le corps est non loin de la mer car sable dans la terre.
Je vois une grue pas loin, donc peut-être un chantier.
Assassinat, il y a 7 à 8 jours.
"On" me dit qu'il sera retrouvé samedi / dimanche, peut-ëtre de cette semaine ou d'une autre.
Je vois bien des grues, des pierres, un chantier, bord de mer ?

D'Isabelle Desert Enregistré le 12 avril 02
3 jours avant la découverte
On retrouve des éléments de scènes passées
et quasiment pas des événements à venir.
J'espère que cela n'annonce pas de trop mauvaises choses...
Très violente dispute en mangeant (à la table), des coups. (un coup très dur, très fort).
De la violence beaucoup de violence.

Déplacement.
Un endroit où il y a de l'eau.

Pronostic : décédé avec violence
retouvé un
samedi
Lieu : Pas loin de Mirville
Au pied d'une falaise
Près de Fécamp (20km de Mirville)
Sur une plage
dans une zone interdite (difficile d'accès)
Détails :
Grues, chantiers, blokhaus, ruine,
sentier sauvage en pente,
pierres, la mer qui effleure... Exacts


(Les image de France3 TV du 15/04/02, ne montraient pas la pente, le sentier, le chantier, les grues, toute cette proximité...
Troublant de voir à quel point le lieu correspond aux visions)

En étant sur place, une question vient
immédiatement à l'esprit :

QUESTION :
Dans l'hypothèse
ou l'enfant n'aurait pas été tué le jour de sa disparition (dans la nuit du 01/04 au 02/04 - comme le prédisait Izys à un jour près) mais enlevé et séquestré seulement :

De telles informations aurait-elles pu permettre aux enquêteurs locaux de trouver quatre jours avant le petit Aymeric ?

Puis d'autres :

QUESTIONS :

"Décision de la Gendarmerie de survoler une nouvelle fois les falaises"... - voir photos (?) - Ces lieux avaient donc déjà été inspectés :
Où était le corps d'Aymeric avant le 15 avril ?
Le corps a-t-il été transporté, par la marée (courant d'eau), de la falaise (grotte) à la plage ?
Est-il préalablement passé par l'un des blockhaus ?

 

______________________

Une dernière QUESTION :
Si les praticiens participants avaient été interrogés dès le premier jour de la disparition, combien de temps
la Gendarmerie et les brigades spécialisées dépêchées à Mirville, plongeurs, maîtres chiens,... auraient mis pour retrouver l'enfant ?

______________________

Le Journal de Demain
LABORATOIRE DES APPLICATIONS

Eprouver les arts divinatoires pour mieux les étudier
Les étudier pour mieux les comprendre
Les comprendre pour mieux les utiliser


 

Aymeric DEHAIS


Date de disparition :
1er Avril 2002.
Retrouvé le 15 avril sur
une plage de Fécamp (76)


Lieu de disparition :
MIRVILLE (76).
à 20 km de Fécamp


Signalement :


Jeune garçon âgé de 10 ans au moment de sa disparition, 1m50, cheveux blonds très courts, corpulence mince (31 kgs), 2 dents reconstituées sur le devant de la machoire supérieure.

Médias du 4 Avril 2002
DISPARITION :
D'importantes recherches, menées par les gendarmes de Bolbec et du Havre (Seine-Maritime), se poursuivaient, mercredi 3 avril, pour retrouver un garçon de 10 ans dont la mère s'est suicidé par pendaison dans la nuit du 1er au 2 avril, après une dispute familiale.


________________

"Le Journal de Demain"
reste
une démarche expérimentale

Une approche attentive
et sans préjugé
des arts divinatoires
révèlera-t-elle
des talents
et des outils
de prévention
et d'investigation


Essayons, ensemble,
de les mettre au point